Rugby : premier piège pour le Stade Niçois

Première journée de championnat pour le Stade Niçois et premier piège pour les azuréens qui font figure d'ogre ( gros budget, gros recrutement, grandes ambitions, sponsors importants) et ont l'obligation de la montée après plusieurs années de déception. Cet après-midi, à Saint-Jean-en-Royan, village dans le Vercors, ce sera le rugby champêtre contre le rugby des grandes villes. Mais, comme on dit dans ces cas, c'est toujours 15 contre 15. Et les locaux auront le malin plaisir d'essayer de faire plier les illustres visiteurs. David Bogaschvili, coach des stadistes, en est conscient : "c'est avant tout la qualité de l'adversaire que je crains", a-t-il répondu en faisant allusion au terrain de jeu (curieusement) dénivelé qui donne un certain hasard au rebond du ballon. D'ailleurs la saison dernière, son équipe était passée à la trappe sur ce même terrain...

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message