Usain Bolt le dernier 100m

Usain Bolt était en conférence de presse cette après-midi pour parler du meeting Herculis de vendredi, au stade Louis 2 de Monaco. Un moment intense en émotion. Usain Bolt y fait une annonce forte : il met fin à sa carrière.

Dans 3 semaines à Londres, ce sera le dernier 100 m.
Les dernières secondes de la « foudre » Usain Bolt, dans le monde de l’athlétisme.

C’est avec des larmes dans les yeux et une voix nostalgique que Usain Bolt s’est adressé à la presse cette après-midi, à l’hôtel Fairmont de Monte-Carlo.

Il explique que pour lui il est venu l’heure de tourner la page. Il n’a plus rien à gagner, plus rien à espérer. Tout comme Mickael Johnson c’est son heure.

Interrogé sur la course de vendredi, il se veut toujours ambitieux. Il souhaite terminer ce meeting sur une nouvelle victoire. L’avant-dernière. Un dernier tour de piste avant de ranger définitivement les crampons.

Et pour s’y préparer, il fait le maximum. Handicapé par des douleurs récurrentes au dos, il est allé voir le docteur Muller en Allemagne. Celui-ci l’a beaucoup aidé et remis « d’aplomb ». Depuis il s’entraîne sous l’œil bienveillant de son coach qui le pousse à son maximum. Un maximum qu’il n’a pas encore atteint. Usain Bolt a en effet pris du retard dans sa préparation en raison de la mort d’un de ses plus proches amis. Tous deux s’entraînaient ensemble.

À Londres, dans 3 semaines, Usain Bolt ne s’alignera que sur 100 m et 4x100 m. Les deux dernières médailles qui lui manquent. En 2011, il n’avait pas pu courir la finale du 100 m, puisqu’éliminé en demi-finale suite à un faux départ. Cette fois-ci, il ne souhaite pas que cela se reproduise.

Interrogé sur le sprinteur sud-africain Wayde Van Niekerk, il dit ne pas regretter de ne pas avoir pu l’affronter au cours de sa carrière. Il lui souhaite bonne chance. Pour lui, c’est comme une passation de pouvoir entre le maître et l’élève. Lui est au crépuscule de sa carrière quand Wayde n’en est, lui, qu’à ses débuts. Ses fulgurances impressionnent la star jamaïcaine. Pour Bolt, Wayde peut dans quelque temps s’aligner sur les petites comme les grandes courses et les remporter si il le souhaite.

Vendredi, ce sera donc l’avant-dernière course de la foudre jamaïcaine. Un moment toujours un peu spécial dit-il. Un instant de grâce devant un public qui lui a toujours réservé un superbe accueil. Il s’attend à être très ému.
Pour autant, après l’athlétisme, Bolt continuera sa route.

Il ne s’est pas encore fixé de direction. Une seule chose lui tient à cœur, aider son club de cœur, en Jamaïque et prodiguer ses conseils. Exit donc le football alors que beaucoup de fans de Manchester United souhaitaient qu’il vienne jouer pour leur club.

Le rendez-vous est donc pris, dans 3 semaines à Londres pour la der des der

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message