Voile - Transat Jacques Vabre : Dick puissance 4 !

Jean-Pierre Dick, associé à Yann Elies, remporte à Salvador de Bahia sa quatrième Transat Jacques Vabre. Le skipper niçois quitte l’aventure monocoque par la très grande porte sur son IMOCA StMichel-Virbac.

Et de quatre ! Après 2003, 2005 et 2011, Jean-Pierre Dick décroche une nouvelle Transat Jacques Vabre. Le skipper niçois avec Yann Elies, aura réussi la traversée parfaite. Peu après Le Havre, le monocoque St Michel-Virbac a pris les commandes et ne les a plus lâchées jusqu’au Brésil et Salvador de Bahia, ville d’arrivée de cette édition 2017. C’est donc un quatrième trophée décroché avec quatre compagnons différents. Jean-Pierre Dick entre dans l’histoire de la voile avec quatre titres sur cette transat mythique.

Dick arrête avec une grande joie

Un mois après avoir annoncé l’arrêt de la compétition en monocoque, Jean-Pierre Dick réalise la dernière course rêvée associé à son remplaçant sur Saint Michel puisque Virbac arrête le sponsoring de la voile. À 52 ans, le niçois sera le manager de cette nouvelle entité avec un objectif en tête : le Vendée Globe 2020, une course qui ne lui a jamais réussi (4 tentatives, aucun podium). Pour ses prochains possibles objectifs (Coupe de l’America, Volvo Ocean Race), il faudra patienter un peu.

Félicitations de toutes parts

Sur les réseaux sociaux, les messages ont afflué pour le duo Dick-Elies. Christian Estrosi, maire de Nice, a tweeté : "Félicitations à Jean-Pierre et Yann pour leur magnifique victoire en IMOCA. Notre niçois Jean-Pierre Dick est le seul marin à signer quatre victoires dans cette transat. Record historique ! Issa Nissa."
Une fois le pied posé sur les pontons de Salvador de Bahia, Dick et Elies n’ont pas dérogé à la règle : boire un verre de Caïpirinha, célèbre cocktail brésilien. Santé Jean-Pierre et Yann !

Face aux journalistes, ils n’ont pas caché leur bonheur d’arriver en vainqueurs à Bahia : « Je suis fier du travail accompli. On a fait une belle trajectoire, a expliqué Yann Elies. Notre force, c’est la machine et la confiance qu’on avait en elle, s’est exprimé le niçois. On a été capable de la pousser loin ! Je veux remercier toute l’équipe qui a effectué un grand travail. C’était la course parfaite, la course que j’imaginais. C’est fabuleux ! Quatre titres ? C’est une très grande fierté !".

Crédit photo : JM.LIOT / StMichel-Virbac

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message