Water Polo (Ligue des Champions) : la marche était trop haute pour l’ONN

Ce samedi soir, l'Olympic Nice Natation recevait, à la piscine Jean Bouin, l'OSC Budapest pour son deuxième match de Ligue des Champions. Les hommes de Samuel Nardon se sont inclinés 13-6 face à une formation hongroise plus expérimentée, solide et efficace.

Le début de match est en faveur des Hongrois. Budapest ouvre le score après 1’30 de jeu. Côté niçois, début de rencontre difficile offensivement. Les Hongrois en profitent alors pour mettre un second but (2’30). But des niçois qui réagissent après 3’ de jeu (Monneret).

Puis, malgré l’arrêt de Garsau sur un pénalty, Budapest reprend 2 buts d’avance 3-1. Ils prennent même 3 buts d’avance après 5’30 de jeu grâce au deuxième but personnel de Batori (5’30). Izdinsky permet aux niçois de rester dans la partie. 4-2 pour les Hongrois à la fin du premier quart temps.

D’entrée de 2e période, Nice revient au score grâce au deuxième but de Monneret. Budapest réagit bien et reprend 2 buts d’avance (3-5 2’30). Les Niçois sont mieux en début de deuxième période. Ils défendent bien et inscrivent logiquement un 4e but par Bruyère (4-5 3’30).

Les Hongrois reprennent de nouveau deux buts d’avance grâce au second but de Salamon. Mais l’ONN réduit l’écart dans la foulée (5-6 5’30). Nice manque de nouveau d’efficacité offensive et défensive. Salamon inscrit alors son 3e but de la soirée et permet à son équipe de reprendre 2 buts d’avance (5-7 6’). Grâce à Monneret, également auteur de son 3e but, les poloistes niçois reviennent à une petite longueur de Budapest juste avant la mi-temps.

7-6 pour Budapest à la pause

Après 2’ de jeu en 3e période, Budapest inscrit un 8e but grâce à Batori qui marque son 3e but de la soirée lui aussi (6-8). Nice manque clairement d’efficacité et n’arrive pas à revenir au score en ce début de 3e quart temps (6-8 4’ de jeu). Garsau grâce à plusieurs arrêts permet aux Niçois de rester dans le match. Mais, les Hongrois reprennent 3 buts d’avance et mènent 9-6 après 5 minutes de jeu en 3e période. Nice n’y est pas offensivement mais peut compter sur son gardien pour ne pas que le score s’alourdisse. A la fin du 3e quart temps, durant lequel ils n’ont pas marqué, les hommes de Samuel Nardon sont menés 9-6.

Dès le début du 4e quart temps, les poloistes hongrois inscrivent un 10e but et prennent 4 buts d’avance sur Nice (6-10). C’est alors le plus large écart de depuis le début du match. Puis, Budapest prend 5 buts d’avance après 2’ de jeu en 4e période (6-11). Nice n’y est plus du tout et encaisse un 12e, puis un 13e but (6-13 5’). Nice inscrit (enfin) son premier but en deuxième mi-temps grâce au 4e but de Monneret (7-13 6’) !

Le score n’allait plus bouger (7-13). Nice s’incline pour la deuxième fois en deux matchs de Ligue des Champions. L’apprentissage continue pour la jeune équipe emmenée par Samuel Nardon.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message