Cyclisme : Marc Soler a remporté Paris-Nice sous les trombes d’eau d’eau

Au terme d’une semaine de course, la 76e édition de Paris-Nice s’est jouée à quelques secondes d’écart. Comme lors des deux années précédentes. La dernière étape , long de 110 kilomètres , dessinée autour de Nice, disputée sous des trombes d'eau, a tenu toutes ses promesses. Avec huit coureurs classés dans la même minute, il y avait encore de l'incertitude. Et Marc Soler, le jeune Espagnol qui pointait à 37 secondes de retard au matin de l'étape, a tenu le rôle de grand animateur, en attaquant à 50 kilomètres de l'arrivée, dans la côte de Peille. Une audace payante car en prenant la troisième place de l'étape, le coureur de la Movistar a réussi à remporter le classement général final, pour seulement 4 secondes devant Simon Yates, le maillot jaune le matin de l'étape. Un écart infime en faveur de Soler, qui a terminé troisième du jour derrière David De la Cruz (Sky) et Omar Fraile (Astana), ses deux compagnons d'échappée qui se sont réglé la victoire d'étape, revenue à De la Cruz.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message