HTV-Antibes : il y a urgence pour les Sharks

Défaits par Chalon-sur-Saône après avoir mené de 10 points, Antibes est plus que jamais menacé par Orléans et Nancy dans la lutte pour le maintien. Chez le voisin varois, les Sharks ne devront pas avoir d'absence pour espérer renouer avec le succès.

Cette fois, l’alerte orange s’est transformée en alerte orange foncé. Oui les Sharks sont dans une (très) mauvaise passe et voient revenir Orléans et Nancy en boulet de canon dans le rétroviseur... Et les hommes de Julien Espinosa ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Face à Strasbourg, à Dijon ou contre Chalon, les azuréens produisaient un beau basket, étaient au contact ou mieux (+10) avant de s’écrouler. Durant 4 à 6 minutes, les antibois ne répondent plus et payent très cher leurs "coups de moins bien". Autant de points envolés que d’espoirs de victoires.

Un nouveau pour un renouveau ?

Depuis le départ de Morris Curry (à Bucarest), les Sharks manquent de leader à la mène. Et Will Solomon souffle le chaud et le très froid depuis son retour de blessure. Ce vendredi soir, à Hyères, ils pourront compter sur leur dernière recrue, Jarel Blassingame, meneur expérimenté de 35 ans. Il devrait apporter du scoring (12 points de moyenne en Croatie et en Pologne), du calme et de l’expérience, choses que n’a pas encore apporté Chris Jones, arrivé hors de forme.

Les varois glissent

Depuis le 4 février et la réception d’Orléans, les hommes de Kyle Milling n’ont plus connu la victoire. Le HTV reste sur sept revers consécutifs mais tous ne sont pas à mettre dans le même panier. À Pau et à Gravelines, les varois sont passés proche de l’exploit. Mieux, contre Monaco, ils ont effectué une remontée spectaculaire avant de craquer dans les derniers instants de la rencontre. Une deuxième mi-temps qui n’est pas passée inaperçue.

Attention dangers

Les locaux pointent à la 14e place du classement, avec deux victoires d’avance sur Antibes et donc la zone rouge mais peuvent s’appuyer sur leur jeune petite, David Michineau, capable de prendre feu n’importe quand. Les deux postes 4, Evans et Simpson, restent sur des matches encourageants et le nouveau, Paul Carter, est bien connu de la maison antiboise. En effet, le joueur qui évoluait en Australie une bonne partie de la saison, s’est révélé à Antibes l’an passé.

Au match aller, Antibes l’avait emporté d’un petit point (75-74) sur une dernier action confuse, qui avait été analysée à la vidéo (3 points transformé en 2 points). Pour assurer son maintien, le HTV a besoin d’un ou deux succès. Pour ne pas tomber dans le catastrophisme, Antibes doit regoûter à la victoire. Un derby qui promet d’être chaud.

HTV (14e) - Antibes Sharks (16e)
À 20h30 à l’Espace 3000 de Hyères
26e journée de Pro A

HTV : 0- I.Udanoh, 1- P.Carter, 4- M.Acker, 5- R.Evans, 6- D.Michineau, 8- T.Bouteille, 10- A.Williams, 15- T.Simpson, 16- A.Christophe, 32- A.Chassang, 42- W.Howard, 75- F.Prenom // Entraîneur : K.Milling.

Antibes : 1 - I.Cordinier, 4- T.Blue, 5- W.Solomon, 6- C.Jones, 8- F.Bourdillon, 11- C.Galliou, 14- J.Tornato, 18- N.Diarra, 22- M.Kouguere, 42- C.Otule // Entraîneur : J.Espinosa.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message