Le Nice VolleyBall surclasse Cannes 3-0 dans un derby accroché

Le Nice VolleyBall a battu Cannes, hier soir, à la salle Palmeira dans un derby très disputé. Les niçois s’imposent 3 sets à 0 et remontent à la 7e place du championnat. Les cannois sont bons derniers.

Troisième victoire de la saison pour les joueurs de Mladen Kasic. Après le succès à Sète (3-0) et contre Ajaccio (3-1), les coéquipiers du capitaine Zeljko Coric restent sur cette lancée et matent leur rival, Cannes, 3 sets à 0. Les niçois restent donc invaincus à domicile : 2/2.

Un score en trompe l’œil

Depuis le début de la saison, Coric et ses coéquipiers ne font pas dans la dentelle. Le succès ils ne connaissent pas. En effet, aucun des 6 matchs disputés n’a abouti à un 5e set. Deux victoires à 3-0 et un à 3-1. Deux défaites 3 sets à 0 et un échec à 3-1. Soit Nice domine largement la rencontre, soit le contraire. Hier le score est clairement flatteur en faveur des Niçois. Si on regarde les résultats de chaque set, on s’aperçoit que le match est bien plus serré : 31-29, 29-27 et 25-21. Les cannois ont eu quelques balles de set dans les deux premières manches qui aurait pu changer la donne. Mais ce sont les pensionnaires de la salle Palmiera qui ont mieux négocier les points importants et se sont sortis de quelques situations bien mal embarquées.

Robin Overeeke, le hollandais volant

Il n’y a pas seulement les hollandais du football qui se sont illustrés hier soir (victoire 2-0 contre la France). Le pointu niçois Robin Overbeeke a confirmé les louanges à son égard du début de saison. Solide au service, costaud en attaque et bon en défense, le hollandais fraîchement arrivé sur la côte d’azur est définitivement l’homme du match avec 25 points.

Un succès qui permet aux Niçois de remonter à la 7e place du championnat juste devant Toulouse, adversaire du weekend prochain. Les niçois auront ensuite la réception de Chaumont à la salle Palmeira.

Pierre Ferrand

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message