Hockey : Les Aigles se font brûler les ailes

Les Aigles de Nice recevaient ce dimanche, pour le compte de la 21 journée de Ligue Magnus, les Dragons de Rouen dans une patinoire Jean-Bouin quasi pleine.

Sergei Khoroshun était titulaire pour la première fois à domicile dans la cage des Aigles. Et pour l’occasion, il est mis en valeur très tôt dans le premier tiers-temps (2:00). Nice est dominée dans le jeu et subit une deuxième alerte dans la minute qui suit. Mais le portier russe veille au grain.

Si les Azuréens sont friables défensivement, ils procèdent en contre mais se montrent maladroits dans la finition. Les deux équipes font jeu égal à l’issue de la première période et rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Le retour sur la glace est marqué par une baisse de régime. Mais Roman Vondracek va mener de belles offensives. Jérémie Romand va louper un face-à-face et le public niçois décide de se réveiller. Mais l’engouement de Jean-Bouin va être douché par l’ouverture du score de Miller (37:12).

Les Aigles ne baissent pas les bras et recollent au score par Matej Misura (39:04). Malheureusement, les Niçois ressortent de cette seconde période en infériorité numérique et menés au score après un but de Thinel (39:36).

Les coéquipiers d’Aurélien Macon reviennent avec plus d’envie pour le dernier acte. Le portier adverse maintient l’avance de son équipe. Les Niçois vont en plus bénéficier d’un power-play de 5 minutes qu’ils ne sauront pas exploiter. Rouen accumule les fautes et se trouve régulièrement en infériorité. Cela ne les empêche pas de se montrer dangereux. C’était sans compter sur un bon Khoroshun.

Nice pousse mais manque de réussite dans le geste final. Nouvelle défaite 2-1.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

étudiant école journalisme

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message