Hockey : nouvelle défaite des Aigles en manque d’efficacité et victoire pour Amiens (1-3)

Les Aigles de Nice recevaient Amiens, ce dimanche soir sur leur patinoire de Jean Bouin pour cette fin de 14e journée de Ligue Magnus. En manque d'efficacité, ils ont subi un nouveau revers (1-3) contre Amiens, une équipe largement à leur portée.

Les deux matchs à domicile de ce week-end perdus, ils pointent à l’avant-dernière place du classement. De quoi à commencer à se poser des questions.

Dès le premier tiers-temps les Niçois se sont montrés maladroits dans la construction du jeu, notamment avec de multiples perte de puck au coeur du terrain.

Malgré une tentative dès la première minute de Spelda, Amiens ne s’est pas refroidi et a su trouver le chemin des filets (4:21) grâce à son meilleur scoreur, Yannick Riendeau assisté par Joël Champagne.

Après cette ouverture du score, les joueurs de Stan Sutor ont montré des signes de fébrilité, à l’image de Lauris Bajarus qui a écopé de deux minutes de pénalité pour un accrochage. Amiens multiplie les attaques mais le bloc niçois peut remercier son portier, Tom Charton, qui maintient son équipe dans le match.

Nice va recoller au score par l’intermédiaire de Lauris Bajarus (8:42).

Au retour des vestiaires, les Aigles reviennent fort mais manquent de réalisme devant le but des Gothiques.

Hamarak manque le cadre à plusieurs reprises et ses coéquipiers subissent le
physique de leurs adversaires à l’image de Biroline qui se relèvera avec difficultés. Le jeu niçois manque de fluidité. Les azuréens ont la possession mais le bloc amiénois tient bon, profitant du manque d’efficacité des niçois.

Ce manque de réalisme est d’autant plus cruelle que les Gothiques vont alourdir la marque par Yannick Riendeau, assisté par Joel Champagne (32:55) alors qu’ils se trouvaient en infériorité numérique.

Le jeu se durcit et le retour aux vestiaires est électrique entre Joel Champagne et Yoanne Lacheny.

Les Gothiques se sont contentés de gérer leur avance pendant le dernier acte malgré les assauts niçois. Tom Charton va même entretenir l’espoir de son équipe à revenir dans le match en sortant un puck qui flirtait avec la ligne de but.

Amiens joue en contre et assène le coup de grâce à la dernière minute par Yannick Riendeau dans un but niçois vide.

Malgré le revers, Stan Sutor et Aurélien Macon se rejoignent : « Tout n’est pas à jeter, le groupe vit bien, il faut continuer d’y croire ».

par Loïc Bailles

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message