Amiens SC - OGC Nice (1-0) : le Gym tombe encore

Les Aiglons se sont inclinés à Amiens lors de la 26e journée de L1 (1-0). Rapidement mené, Nice n'a jamais su refaire son retard, même s'il a montré un meilleur visage lors de la seconde période.

Privé de nombreux éléments au coup d’envoi, dont le capitaine Dante (suspendu), Patrick Vieira aligne un onze de départ très rajeuni, placé en 4-3-3. Andy Pelmard (à gauche de la défense) et Maxime Pélican, en pointe, démarrent pour la première fois une rencontre de Ligue 1.

D’entrée de jeu, Amiens presse haut et fait souffrir le Gym. Une belle parade de Benitez sur une frappe de Guirassy est à signaler au cours des dix premières minutes.

Mais tout de suite après, sur une action d’école, Konaté sert parfaitement Guirassy, à la limite du hors-jeu. L’attaquant n’a plus qu’à ajuster son tir et tromper Benitez (1-0, 11e).

Lees-Melou se signale juste après par une frappe qui passe juste au-dessus de la barre, mais le Gym manque d’efficacité offensive.

A la reprise, Benitez se montre à nouveau décisif et tient la baraque. Plus tard, Saint-Maximin s’offre un débordement côté droit et sert Makengo qui marque en taclant... mais le but est refusé pour un hors-jeu de Saint-Max au début de l’action.

Dans le dernier quart d’heure, le Gym se montra une dernière fois dangereux sur corner, mais le tout reste insuffisant pour inquiéter les locaux. Nice conclut son mois de février par une troisième défaite en trois matchs à l’extérieur. Une défaite qui laisse le Gym au neuvième rang du championnat.

LA RÉACTION DE PATRICK VIEIRA

« On a manqué d’agressivité avec le ballon, on n’a pas pris assez de risques, on n’a pas su créer le surnombre et malheureusement, c’était difficile pour nous de jouer. Amiens est une très bonne équipe, très athlétique, bien organisée : c’était compliqué sur le plan physique. Nous allons continuer à travailler. Il faut rester positif, revoir cette 2e période où on a fait de très bonnes choses et essayer de comprendre pourquoi on a souffert comme ça avant la pause ».

LA RÉACTION DE CHRISTOPHE HÉRELLE

« On s’est réveillés trop tard. Si on joue tout le match comme en deuxième période, je pense qu’on ne perd pas. Il nous a manqué de l’agressivité. On savait qu’ils seraient présents dans les duels, on aurait dû l’être aussi. On a tout de même montré de bonnes choses, notamment dans l’utilisation du ballon, mais ça ne suffit pas ».

LA RÉACTION DE WALTER BENITEZ

« C’est difficile pour nous de perdre dans des rencontres comme ça où on a beaucoup le ballon. Ce soir, c’était un peu spécial car des jeunes on connu leur première titularisation chez les pros. Nous ne sommes pas parvenus à trouver les espaces et même si nous avons de bons joueurs, c’est compliqué de marquer des buts. Il y a des moments comme ça, qui sont difficiles. On va relever la tête et repartir au travail car il reste des matchs et nous voulons aller le plus loin possible. Nous allons disputer la prochaine rencontre chez nous (dimanche prochain face à Strasbourg), ce sera important de tout faire pour prendre les 3 points ».

A Amiens, stade de la Licorne,
Amiens SC 1-0 OGC Nice (1-0 à la mi-temps)

Affluence : 11 074 spectateurs

Arbitre : Thomas Léonard

Buts : Guirassy (11’) pour Amiens

Avertissements : Sarr (21’), Makengo (53’) pour Nice

Amiens SC : Gurtner - Krafth, Gouano (cap), Lefort, Pieters - Otero (Mendoza 60’), Monconduit, Blin, Ghoddos (Timité 86’) - Konaté (Gnahoré 86’), Guirassy.

OGC Nice : Benitez, Burner, Hérelle, Sarr, Pelmard - Tameze (Srarfi 59’), Cyprien (cap), Lees-Melou - Makengo (Danilo 81’), Pelican (Diaby-Fadiga 66’), Saint-Maximin.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message