Amiens SC - OGC Nice (3-0) : Zéro pointé

Le Gym a été humilié sur le terrain d'Amiens (3-0) au terme d'un match indigeste de bout en bout.

Sans inspiration, sans mouvement, sans hargne, le Gym s’est fait bouger par un promu amiénois qui n’en demandait pas tant. Lui qui n’avait, jusqu’à ce samedi, pas inscrit le moindre but dans l’élite, prit rapidement les commandes de la rencontre avec inspiration, mouvement et hargne. Placé dans un 4-4-2 classique, « travaillé pour mettre en difficulté les Niçois » comme l’expliqua Mathieu Bodmer en avant-match, le 11 de Christophe Pélissier matérialisa ses bonnes intentions au quart d’heure de jeu. Moment où Gaël Kakuta caressa superbement un coup franc aux 20 mètres, sur lequel Cardi’ ne put rien faire, pour signer un retour remarqué dans l’hexagone (1-0, 15’).

Sur un corner frappé par Bourgaud, Moussa Konaté grilla la politesse à tout le monde au premier poteau et catapulta le ballon dans la cage (2-0, 28’). Une sanction immédiate et impitoyable. Derrière ce 2e but, les Rouge et Noir posèrent le pied sur le ballon, évoluèrent plus haut, mais ne parvinrent jamais à inquiéter les pensionnaires du stade de la Licorne. Deux frappes lointaines et un corner furent les seules et timides offensives lors des 45 premières minutes. Et en retour, Amiens faillit creuser son avance, mais Bourgaud croisa trop sa frappe (39’) avant de voir son corner repoussé par Cardinale (45’).

Conscient que ses ouailles filaient vers la défaite, Lucien Favre tenta de prendre les choses en main à la pause. Le technicien vaudois remplaça Le Marchand et Tameze par Sarr et St-Maximin, fit redescendre Walter au milieu et replaça Lees-Melou à droite d’entrée de second acte. Une bonne frappe de Walter captée par Gurtner (47’) prouva qu’il y avait du mieux. Une ouverture de Lees-Melou, remise dans l’axe à une touche par Souquet et reprise de l’extérieur du droit par Sneijder le confirma (56’). Malheureusement, le mouvement trouva sa conclusion hors du cadre.

Ces deux étincelles demeurèrent des soubresauts. Amiens les encaissa sans trembler et renoua avec son jeu fait de simplicité. Il recula mais attaqua en avançant. Prit appui sur Moussa Konaté devant et mit de la conviction dans toutes ces initiatives. Moussa Konaté, encore lui, s’échappa dans la profondeur et tripla la la mise, avant d’être signalé hors-jeu (66’). Tout comme Alassane Plea, qui reprit de la tête un centre de Dante avant que l’arbitre-assistant ne lève son drapeau (72’), même si le ballon fut finalement détourné par le portier adverse.

Les Azuréens tentèrent de pousser d’une manière désordonnée mais rien ne vint. Hormis le 3e but local, venu d’un débordement et d’un centre de Manzala, que Konaté n’eut qu’à pousser au fond (3-0, 89’).

Le mauvais point final d’une mauvaise soirée.

PAROLES, PAROLES...

Lucien Favre : « On est moins bon dans le jeu, moins bon défensivement, c’est un équilibre à trouver avec les joueurs qui sont à disposition. Pour le moment, c’est très très difficile car on encaisse des buts dommageables. On prend trop de buts car on manque de stabilité. On n’a pas assez le ballon, on n’a pas d’occasions, on perd le ballon trop vite. On ne peut pas dire que l’équipe n’a pas réagi, on a essayé de jouer en deuxième période mais ils ont bien défendu. On a manqué de percussion, de combinaisons justes. Il faut trouver l’équilibre de l’équipe et trouver le système qui lui correspondra le plus ? Je ne suis pas inquiet car je ne suis pas surpris. Il faut se remettre au travail. On a vu peu de choses. Il a manqué de l’entente collective, ce n’est pas huilé. »

Dante : « C’est clair que ça s’est mal passé, malgré le match de Coupe d’Europe qu’on a un peu senti, a avoué le capitaine. C’est vrai que je suis déçu mais maintenant, il faut rester positif. Et nous, les joueurs, nous devons simplement appliquer ce qu’on nous demande. Il y a des choses à améliorer, c’est sûr ça qu’on va se concentrer ».

A Amiens, stade de la Licorne

8 000 spectateurs

Arbitre : Johan Hamel

Buts : Kakuta (15’), Konate (28’, 89’) pour Amiens.

Avertissements : Ielsch (42’), Monconduit (57’), Dibassy (90’) pour Amiens ; Plea (48’), Cardinale (54’), Sarr (67’) pour Nice.

Amiens SC : Gurtner - El Hajjam, Gouano, Adenon, Dibassy - Bourgaud (Cissokho 81’), Monconduit (cap), Ndombele, Ielsch (Manzala 73’)- Konaté, Kakuta (Ngosso 84’).

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante (cap), Le Marchand (Sarr 46’), Jallet (Srarfi 73’) - Koziello, Tameze (St-Maximin 46’) - Walter, Sneijder, Lees-Melou - Pléa

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message