Angers SCO - OGC Nice (3-0) : Nice s’incline lourdement

Après une première période solide, le Gym a perdu pied et a été puni des Angevins réalistes (3-0). Sans solution en attaque, Nice perd gros.

Obligé de composer avec de nombreux absents, Patrick Vieira fait confiance à un 4-3-3 taillé pour jouer. Malang Sarr et Dante composent la charnière centrale, Patrick Burner démarre à droite et Christophe Jallet à gauche.

Au milieu, comme face à Lyon, l’association Tamèze – Cyprien - Walter est reconduite. Plus apparu dans le onze de départ depuis la réception d’Auxerre en Coupe de la Ligue, Bassem Srarfi occupe le couloir gauche de l’attaque, Eddy Sylvestre le droit et Ignatius Ganago la pointe.

Le Gym entame la rencontre en posant le pied sur le ballon et en résistant aux offensives locales. Nice se signale notamment avec un superbe mouvement de Tamèze au milieu de la défense angevine, conclu par un pointu de Jallet (25e).

Mais c’est encore une erreur défensive qui plombe les Aiglons, quand une perte de balle près de la surface permet à Angers de lancer un contre. Jallet, en retard sur Fulgini, l’accroche et provoque un pénalty. Stéphane Bahoken, formé à Nice, ne se fait pas prier pour le transformer (1-0, 44e).

A la mi-temps, le Gym est mené mais ne s’en sort pas si mal. Pourtant, dès la reprise, un mouvement angevin sur le côté droit est conclu par une remise sur Fulgini, qui n’a plus qu’à tromper Benitez (2-0, 47e).

Nice réagit, notamment par l’intermédiaire de Ganago et de Cyprien sur coup franc, mais sans jamais inquiéter les Angevins qui iront même inscrire un troisième but au bout du temps additionnel, par l’intermédiaire de l’entrant Cristian Lopez (3-0, 90+2e).

LA RÉACTION DE DANTE

« Nous avons réalisé une bonne première période. C’est dommage d’encaisser ce but juste avant la mi-temps. Le score est lourd mais nous avons joué et produit des efforts. Nous avions le bon état d’esprit. Mais ce n’était pas suffisant, et il faut continuer à travailler pour s’améliorer. Les attaquants ont vraiment respecté ce que le coach avait demandé, en jouant simple, vite et entre les lignes. Nous avons manqué de profondeur, mais il ne faut pas tout remettre en question. Je félicite les jeunes, car ils ont fait un bon match ».

A Angers, stade Raymond-Kopa,
Angers SCO 3-0 OGC Nice (1-0 à la mi-temps)

Affluence : 11 117 spectateurs

Arbitre : Frank Schneider

Buts : Bahoken (44’, s.p.), Fulgini (47’), Lopez (90+2’) pour Angers

Avertissements : Jallet (44’), Burner (72’) pour Nice

Angers SCO : Butelle - Bamba, Traoré, Pavlovic, Thomas, Manceau - Ndoye, Santamaria, Fulgini (Lopez 84’) - Kanga (Tait 14’), Bahoken (Reine-Adelaïde 72’).

OGC Nice : Benitez - Burner, Dante (cap), Sarr, Jallet (Lees-Melou 64’) - Tameze, Cyprien, Walter - Srarfi, Ganago (Diaby-Fadiga 75’), Sylvestre (Makengo 57’)

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message