ASSE - OGC Nice (1-0) : Le Gym démarre par un revers

Sans jamais avoir eu réellement envie, les Aiglons se sont inclinés à Geoffroy-Guichard au cours d'un match moyen.

Qu’il semble loin, déjà, l’exploit d’Amsterdam. Contre l’Ajax, Nice n’a pas forcément été étincelant. Mais les circonstances et les baisses de régimes de la jeunesse amstellodamoise ont favorisé le Gym. Hier à Saint-Étienne, une telle performance ne passerait pas. Et c’est ce qui est arrivé.

Dès la quatrième minute, Saint-Étienne a trouvé la clé sur une action parfaitement huilée, avec Hamouma pour donner l’impulsion, et un centre précis de Tannane pour le but de Jonathan Bamba, revenu d’un prêt à Angers la saison dernière (4e).

Pressing haut, sorties de balles soignées, Saint-Étienne a véritablement séduit, malgré une baisse physique en seconde période. Nice n’en a pas profité, avec moins d’envie par rapport à son jeu habituel. L’absence de Seri, suspendu, y est assurément pour quelque chose. Celle de Balotelli aussi, malgré le bon travail de sape de Pléa.

Nice a eu très peu d’occasions à se mettre sous la dent. Eysseric manqua d’un rien l’égalisation (14e) et une frappe de Lees-Melou n’inquiéta pas Ruffier. En seconde période, Marcel tenta lui aussi sa chance, sans succès.

Est-ce l’influx laissé dans la bataille d’Amsterdam ? La tension européenne et l’énergie dépensée pour s’offrir un barrage de Ligue des Champions face au grand Napoli ? Est-ce l’envie des Stéphanois, souvent très bas sur le terrain mais entrés pour mettre de l’impact dans les duels et de la vitesse dans les offensives ? Est-ce tout simplement un jour de moins bien ? La réponse se trouve sûrement à la croisée de toutes ces hypothèses. Sur le terrain, seul Arnaud Souquet a semblé être à la hauteur du match. Valentin Eysseric se voit déjà à la Fiorentina (après un bon match contre Amsterdam), Pierre Lees-Melou est encore un peu tendre, tout comme Rémi Walter. Malang Sarr a encore une fois peiné dans le couloir gauche, Lucien Favre persistant à l’aligner sur le côté alors que ce n’est pas son poste.

Malgré une possession largement à son avantage (58% sur l’ensemble du match), Nice n’a jamais réellement inquiété les stéphanois. De mauvaise augure, quand on sait qu’un barrage de Ligue des Champions XXL approche, et que déjà contre l’Ajax, le Gym était bousculé physiquement. Les apparitions de Adrien Tamèze et Jean-Victor Makengo font partie des rares satisfactions de la fin de match, même s’ils ont trop peu pesé sur le jeu.

Jean-Pierre Rivère a annoncé des recrues dans la semaine. Espérons qu’elles apporteront un peu de physique et d’expérience dans une équipe qui en a cruellement besoin.

PAROLES, PAROLES...

Dante : « C’était un match assez difficile et assez particulier à jouer, parce qu’ils étaient tous derrière le ballon. C’est sûr que ce n’est pas le résultat que l’on voulait. Nous avons pris ce but rapidement dans le match (à la 4e minute) et ça nous a mis en difficulté, mais nous avons essayé jusqu’au bout de rester sur notre jeu. On a eu la possession du ballon et on a maitrisé ce match, sans arriver à revenir. La fatigue ? Certes, nous avons eu la Coupe d’Europe, mais l’enchaînement des matchs n’est pas une excuse, c’est à nous de nous adapter : c’est ça le haut niveau ! »

Lucien Favre : « Offensivement ça a manqué de percussion. Saint-Etienne est une équipe très bien organisée dans un 4-1-4-1 où il y a les 11 qui défendent. C’est très difficile de trouver des espaces et des possibilités de pénétrer dans leur défense. C’est très athlétique, très costaud, il y a beaucoup de joueurs de taille. Ce n’était pas mauvais comme prestation, on a eu la possession, mais il faut que ce soit productif, il faut donner les accélérations au bon moment. On prend un but vite, ça change aussi un peu la donne du match. »

UNE PETITE STAT’ POUR LA ROUTE ?

58 : Comme le pourcentage de possession de balle en faveur des niçois. Une moyenne très élevée mais stérile au vu du résultat final.

A Saint-Étienne, stade Geoffroy-Guichard
AS Saint-Étienne 1-0 OGC Nice (1-0 à la mi-temps)

Affluence : 25 879 spectateurs

Arbitre : M. François Letexier

But : Bamba (4’) pour St-Etienne.

Avertissements : Theophile-Catherine (12’), Selnaes (66’) pour St-Etienne ; Dante (70’) pour Nice

AS St-Etienne : Ruffier - Janko, Perrin, Theophile-Catherine, Pierre-Gabriel - Selnaes, Dioussé, Dabo - Tannane (Souissi, 78’), Bamba, Hamouma (Diony, 62’).

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante (cap), Le Marchand, Sarr - Koziello (Tameze, 78’), Walter (Makengo, 74’) - Lees-Melou, Srarfi (Marcel, 46’), Eysseric - Pléa

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message