Avant OGC Nice - Amiens, Patrick Viera referme le débat autour de Allan Saint-Maximin

C’était le dossier tendu de la semaine, ce jeudi, Patrick Vieira est venu en conférence de presse clore l’histoire autour de Saint-Maximin. A deux jours du déplacement à Amiens, le coach du Gym a aussi tenu à mettre les choses au clair concernant l’intérêt de L’Olympique Lyonnais à son égard.

Les jours se suivent et semblent toujours un peu plus difficile à l’OGC Nice en ce moment. Entre des résultats en dent de scie et une direction en pleine reconstruction, le clash de ces derniers jours entre l’entraîneur et son jeune attaquant n’a rien arrangé. Face à cette situation inquiétante, c’est un Patrick Vieira serein qui s’est présenté en salle de presse en début d’après-midi.

La question était sur toutes les lèvres, à savoir l’issue de la légère brouille à distance entre lui et Allan Saint-Maximin. Comme à son habitude, le technicien Niçois a répondu avec honnêteté aux nombreuses interrogations des journalistes : “Cela c’est réglé en interne lors d’une discussion constructive avec le Président, le joueur, son agent et moi-même pour que cela ne se reproduise plus” a-t-il déclaré.

Patrick Vieira a tenu à conclure l’histoire, en rappelant qu’il n’est "Pas dans l’esprit de sanction ou de mis à pied. On est dans la communication, l’échange. On est tous ressorti de cette réunion avec un bon feeling en espérant que ça ne se reproduira plus".

Dans une démarche de respect du club, il ajoute : “ Il y a un protocole à suivre et à respecter, il faut que ce soit clair pour tout le monde, il s’agit aussi d’envoyer un message fort aux jeunes de l’académie.”

Adrien Tameze a expliqué avoir eu, avec l’ensemble du groupe "une discussion avec Allan. Il a compris et ça s’est très bien passé. Il ne s’était pas vraiment rendu compte de l’impact (...) On est toujours en phase d’apprentissage. Le groupe est jeune. On manque d’expérience dans certaines situations"

Tout semble être rentré dans l’ordre donc, Saint-Max, comme il est surnommé, devrait débuter la rencontre face à Amiens samedi.

Autre thème abordé lors du point presse, les rumeurs l’envoyant du côté de l’Olympique Lyonnais. En effet selon Nice Matin, Jean-Michel Aulas aurait inscrit le nom de Patrick Vieira dans une short-list en cas de départ du titulaire au poste actuel, Bruno Génésio. Ce à quoi le principal intéressé a répondu avec un agacement perceptible : “Ces rumeurs sont infondées et malsaines vis-à-vis du club qui traverse des moments difficiles dans sa restructuration.”

Comme il a tenu à repréciser, l’ex-international français et pleinement investi dans son travail d’entraîneur à Nice. Après la désillusion du week-end dernier à Angers (3-0), les Aiglons devront profiter de ce duel contre des Amiénois mal classé (17e) pour renouer avec une victoire à l’extérieur qui les fuit depuis le mois de Novembre.

Concernant le match face à Amiens : "Nous sommes revanchards. On veut renouer avec la victoire. On a besoin de retrouver des valeurs qui nous ont permis d avoir des résultats il y a quelques mois. Faudra être mieux organisé au niveau défensif (...) On a eu du mal à trouver ces joueurs offensifs pour nous permettre d’être beaucoup plus dangereux. Les blessures de Ganago et Myzianne seront un problème de plus"

Victimes tous deux d’une entorse de la cheville, Ihsan Sacko et Danilo Barbosa postulent à nouveau à une place dans le groupe.

Touché juste avant le déplacement à Angers (3-0 samedi dernier), Myziane soigne une lésion aux ischios. L’ex-Lyonnais sera contrait de déclarer forfait pour cette 26e journée de L1, tout comme Ignatius Ganago, blessé au quadriceps en Anjou.

Yassine Said Hassane et Tanguy Barbancey

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message