FC Krasnodar - OGC Nice : se reprendre après un premier faux pas

Le Gym poursuit ce soir (19h) sa campagne européenne avec un long déplacement en Russie, sur le terrain de Krasnodar. Avec pour objectif de rectifier le tir après un premier acte manqué.

Au milieu du superbe début de saison niçois, la défaite à domicile face à Schalke 04 (0-1, le 15 septembre) fait presque un peu tâche. Invaincu en championnat, l’OGC Nice a trébuché à domicile pour son entrée en lice. Une défaite qui a un peu gâché la fête des retrouvailles du club avec l’Europe.

Certainement trop pris par l’enjeu, Nice a déjoué et laissé le ballon à Schalke, alors que la maîtrise du ballon est une de ses forces en championnat. Ce soir, c’est Krasnodar qui se profile. Le déplacement en Russie s’annonce long mais l’adversaire du soir s’annonce moins costaud que Schalke 04.

Il faudra au Gym rester concentré et poursuivre sa belle dynamique enclenchée en championnat. Même si l’OGC Nice est en tête de la Ligue 1 et ne fait pas de la Ligue Europa sa priorité, il n’est pas là pour faire de la figuration.

Les niçois et notamment Wylan Cyprien attendent ce déplacement de pied ferme : « C’est certainement une très bonne équipe, il faudra se surpasser et faire un très gros match pour essayer de ramener quelque chose de là-bas. L’Europe, on la fait pour découvrir de nouveaux championnats, de nouvelles façons de jouer, de nouveaux pays. Je n’ai jamais été en Russie, ça va faire une expérience à raconter après la carrière. Mais ce qui est certain, c’est qu’on joue au foot pour vivre ces moments. On a hâte d’y être ! »

L’adversaire

Le club russe du sud-ouest du pays (ouf, un déplacement pas trop lointain) possède les atouts pour être la surprise du groupe. Fondé en 2008 et après avoir débuté parmi l’élite russe en 2011, il a gravi les échelons rapidement au point de découvrir l’Europe dès 2014.

Krasnodar s’illustrera d’ailleurs aussitôt sur la scène européenne lors d’une victoire surprise face au Borussia Dortmund qui lui permettra de terminer premier de son groupe d’Europa League. Mais le club russe avait ensuite été éliminé en seizièmes de finale par le Sparta Prague.

Parmi les joueurs majeurs de l’équipe, on peut citer le capitaine Andreas Granqvist, le brésilien Wanderson, ou encore Charles Kaboré, ancien joueur de l’Olympique de Marseille.

Après huit matchs de championnat, Krasnodar occupe la sixième place avec un bilan équilibré : 3 victoires, 3 nuls et 2 défaites. Le club a marqué 12 buts et en a encaissé 7.

Les absents

Du côté niçois, Valentin Eysseric est de retour après avoir été suspendu lors du premier match. Les absences prolongées de Maxime Le Marchand, Mickaël Le Bihan et Gautier Lloris (blessés) sont toujours à déplorer.

Mathieu Bodmer, malade, est finalement remplacé par Alexy Bosetti dans le groupe.

Le groupe niçois

Gardiens : Hassen, Cardinale, Benitez

Défenseurs : Souquet, Baysse, Ricardo, Boscagli, Dalbert, Dante, Sarr

Milieux : Belhanda, Seri, Lusamba, Eysseric, Walter, Cyprien, Koziello

Attaquants : Balotelli, Pléa, Donis, Bosetti

L’arbitre

Le match sera dirigé par l’arbitre croate Ivan Bebek. Les Aiglons auront donc affaire à un nouvel arbitre expérimenté, puisque M. Bebek (39 ans) a dirigé son premier match de championnat croate en l’an 2000 et sa première bataille de Coupe d’Europe en 2003.

Le groupe de Krasnodar n’a pas été dévoilé par l’entraîneur Igor Chalimov.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message