FC Nantes - OGC Nice : malheur au vaincu

Trois jours après la défaite à Montpellier, 1-0, les niçois rechaussent les crampons dès ce soir (19h) à Nantes pour un match déjà décisif.

Hier au centre d’entraînement, le capitaine Dante et le coach Vieira ont répondu aux médias lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match. L’occasion d’aborder à froid les raisons de la défaite à Montpellier (1-0) samedi dernier. « On a manqué de concentration, d’implication, de concentration et peut-être même d’envie » explique le capitaine niçois Dante. « Mais maintenant c’est du passé, le match de demain sera plus difficile. Nantes a besoin de points, comme nous. A nous d’être concentrer 90 minutes, faire des passes et jouer notre football ».

Le brésilien n’a pas tort. Ce match à Nantes est très important pour les deux équipes. Nantes pointe à la dix-huitième place du classement tandis que Nice occupe la quinzième. Malheur au vaincu on pourrait dire. Les canaris restent sur une victoire lors des 5 derniers matchs. Les azuréens, eux, restent sur notamment cette contre-performance, ce « non-match dans l’implication » selon Patrick Vieira en terre héraultaise. Il faudra donc sortir les chevaux lors de ce match qui s’annonce difficile. « Les nantais ne sont pas facile à manœuvrer, ils défendent bien et ils trouvent des solutions devant. Ils auront aussi la pression devant leur public. Ils n’ont pas le droit à l’erreur. A nous d’être prêt dans l’engagement et l’implication » souligne le coach niçois.

Il faut prendre des points pour les Aiglons, surtout quand on sait que c’est l’ogre parisien qui sera le futur adversaire des rouge et noirs, samedi à l’Allianz Riviera. Les trois points permettront aux hommes de Patrick Vieira de souffler au classement et s’éloigner un peu plus de la zone de relégation.

Pierre Ferrand

LE GROUPE NIÇOIS

Gardiens : Benitez, Clementia

Défenseurs : Hérelle, Dante, Sarr, Atal, Burner, Boscagli, Coly, Jallet

Milieux : Tameze, Cyprin, Makengo, Walter, Lees-Melou

Attaquants : Srarfi, Saint-Maximin, Myziane, Sacko

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message