Nice-Montpellier, pour rester dans la course

L'OGCNice joue gros et n'aura pas la tache facile face au MHSC. Des objectifs, il y en a plusieurs. Survivre à l'absence de Pléa, gérer le cas Balotelli, trouver un nouvel attaquant au sein de l'effectif. Ils convergent tous vers un point, soutenir le rythme de Paris et Monaco. Nice et Montpellier sont sur une dynamique similaire. Sur les cinq derniers matchs, Nice pourtant 3e de L1 n'a inscrit qu'un point de plus que Montpellier actuel 11e. Les deux équipes se sont inclinées contre Monaco, et se sont aussi imposées face à st-Etienne.

Les absents

A Nice les absents sont connus et pèsent lourd sur le moral. Balotelli expulsé semble victime de ses vieux démons, Pléa est out jusqu’à la fin de saison, Ricardo est touché au genou. Trois hommes d’un 11 qui a souvent été l’équipe-type de Lucien Favre. L’entraîneur suisse devra composer avec une liste de seconds couteaux pour faire la différence. Bosetti, Le Bihan, Donis, et pourquoi pas Srarfi, le nouveau milieu de terrain avec une vocation plutôt offensive.

Chez les hommes de "Loulou" Nicollin, Ninga et Marveaux sont blessés depuis quelques matches, ce qui est aussi le cas de Ikone, blessé à la cheville depuis deux matchs.

Le groupe Niçois

Gardiens : Cardinale, Benitez.

Défenseurs : Souquet, Baysse, Burner, Le Marchand, Dalbert, Dante.

Milieux : Belhanda, Seri, Eysseric, Walter, Obbadi, Cyprien, Koziello.

Attaquants : Le Bihan, Srarfi, Donis.

Le groupe Montpellierain

Gardiens : Pionnier, Jourdren.

Défenseurs : Congré, Hilton, Pokorny, Mukiele, Roussillon, Deplagne, Mongongu.

Milieux : Passi, Sylla, Lasne, Boudebouz, Shkiri, Sessegnon.

Attaquants : Mounié, Mbenza, Camara, Dolly.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message