OGC Nice - AS Monaco : un derby qui s’annonce explosif

L'Allianz Riviera accueille ce soir (19h) le Derby de la Côte d'Azur entre Nice et Monaco. Au vu du début de saison des deux équipes, le match aura une saveur particulière.

Peu de monde aurait parié sur ce scénario au début de la saison. Et pourtant, le deuxième accueillera ce soir le leader du championnat de France. Nice et Monaco, les deux seules équipes encore invaincues en Ligue 1 cette saison, ont tiré leur épingle du jeu là ou Paris, Lyon, Saint-Étienne ou Lille patinent.

Les deux équipes de la Côte d’Azur affichent les mêmes qualités depuis le début de la saison : un jeu technique et rapide et une défense solide, même si le voisin monégasque semble légèrement au-dessus.

« Ça va être un match très animé, a déclaré Wylan Cyprien en conférence de presse. Il y aura beaucoup de niveau, d’intensité et, en plus, avec la saveur du derby. Il y a un enjeu comptable, ça donne encore plus de force pour s’accrocher. Si on gagne, on passe devant. Ça va être un argument supplémentaire pour la motivation. »

L’adversaire

Durant l’intersaison, l’AS Monaco a récupéré son attaquant vedette Radamel Falcao (Chelsea), mais aussi Corentin Jean, prêté la saison dernière à Troyes. Benjamin Mendy (Marseille) et Kamil Glik (Torino FC) sont achetés par le club.

Au rayon des départs, Monaco a perdu cet été Jérémy Toulalan, parti renforcer Bordeaux, ainsi que Ricardo Carvalho, dont le contrat n’a pas été prolongé. Six mois seulement après son arrivée, Vagner Love est lui parti rejoindre Alanyaspor en Turquie. Du côté des jeunes, Jessy Pi (Toulouse), Paul Nardi (Rennes) et Marcel Tisserand (Ingolstad, Allemagne), font partie des principaux départs.

Cet été l’ASM a disputé sept matchs amicaux. Le bilan est de trois victoires (5-3 contre Lugano, 4-1 face au Sporting Portugal et 1-0 contre Bâle), deux nuls (3-3 face au SC Kriens et 3-3 contre le FC Sion) et deux défaites (2-1 contre Lucerne et 3-1 face au Zénith Saint-Pétersbourg).

En championnat, Monaco réalise un début de saison idyllique : toujours invaincu en Ligue 1, le club asémite totalise 13 points après les 5 premières journées, égalant ainsi son meilleur total à ce stade depuis sa remontée dans l’élite datant de 2013/14. Après un nul contre Guingamp (2-2) en ouverture, Monaco a enchaîné quatre victoires à Nantes (0-1), face à Paris (3-1), à Lille (1-4) et devant Rennes (3-0) et occupe la tête du classement. Juste devant Nice...

Du côté de la Ligue des Champions, les monégasques se sont extraits des barrages en battant Fenerbahçe (défaite 2-1 à l’aller mais victoire 3-1 au retour) pour se qualifier pour la phase de poules. Tombés dans le groupe de Tottenham, du Bayer Leverkusen et du CSKA Moscou, les asémites ont remporté leur premier match (1-2) sur le terrain de Tottenham.

Les absents

Côté niçois, les absences prolongées de Walter Benitez, Maxime Le Marchand, Mickaël Le Bihan et Gautier Lloris (blessés) sont toujours à déplorer. Alexy Bosetti est aussi absent.

Lucien Favre a également décidé de se passer de Marcel, Burner, Benrahma, Caddy, Rafetraniaina et Vercauteren, laissés à disposition de la CFA. Olivier Boscagli et Rémi Walter sont remplacés dans le groupe par Mika Seri et Mario Balotelli. Anastasios Donis, auteur d’une très bonne entrée à Montpellier, est aussi dans le groupe.

En ce qui concerne Monaco, Benjamin Mendy (reprise) et Nabil Dirar (blessé) sont les seuls absents d’un groupe que retrouvent Djibril Sidibé et Tiémoué Bakayoko.

Le groupe niçois

Gardiens : Cardinale, Hassen

Défenseurs : Baysse, Dalbert, Dante, Ricardo, Souquet, Sarr

Milieux : Belhanda, Bodmer, Eysseric, Cyprien, Lusamba, Seri, Koziello

Attaquants : Balotelli, Donis, Pléa

Le groupe monégasque

Gardiens : Subasic, De Sanctis.

Défenseurs : Glik, Jemerson, Raggi, Sidibe, Toure.

Milieux : Bakayoko, Boschilia, Fabinho, Lemar, Moutinho, N’Doram, B.Silva, Traoré.

Attaquants : Carrillo, Falcao, Germain, Mbappe.

L’arbitre

Benoit Bastien sera au sifflet du chaud derby qui se profile face à Monaco. Il sera assisté à la touche de Frédéric Haquette et Hicham Zakrani. Habitué à diriger les

L’arbitre a croisé pour la dernière fois les Aiglons lors de la 35e journée de la saison précédente (victoire 2-0 face à Reims) et les Asémistes lors de la 38e et dernière journée (succès 2-0 devant Montpellier).

YOUSSEF SALIMI À L’HONNEUR AVANT LE DERBY

En préambule de la rencontre face à Monaco, un ancien défenseur du Gym sera mis à l’honneur : Youssef Salimi. Le Franco-Algérien se rendra au Café des Aiglons pour se « raconter » face à ses anciens supporters, à 17h30 une heure et demie avant le coup d’envoi du derby, avant de prendre la direction de la pelouse pour un hommage face à la foule.

Buteur lors de la finale de la Coupe de France remportée en 1997, Salimi s’illustra dans l’axe de la défense azuréenne entre 1991 et 1999, et participa également au titre de champion de France de D2 en 1994.

Au « musée du Gym » à partir de 17h30, le grand Youssef reviendra sur sa carrière, ses moments forts et, bien évidemment, son aventure en Rouge et Noir.

Il se rendra par la suite sur la pelouse de l’Allianz Riviera, où il recevra le trophée des Anciens Aiglons, avant d’adresser quelques mots au public et de prendre place pour un Nice – Monaco qui s’annonce bouillonnant.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message