OGC Nice - EA Guingamp (2-0) : le Gym lance enfin sa saison

Avec une équipe remaniée, Nice a disposé d'une équipe de Guingamp trop maladroite pour marquer. De quoi mettre un peu de baume au cœur avant d'affronter Naples, mardi soir.

Après un début de saison poussif (aucune victoire en match officiel, deux nuls et trois défaites), l’OGC Nice recevait Guingamp avec la ferme intention de corriger le tir. La semaine dernière, les Aiglons avaient déçu face au promu troyen (1-2).

Entre les deux matchs face au géant Naples en Ligue des Champions, Lucien Favre a donc réorganisé son équipe pour la préparer à cette rencontre capitale. En défense, Jallet a (enfin) pris la place de Malang Sarr à gauche. Au milieu, exit Koziello, exclu à Naples, et bienvenue Adrien Tamèze, titularisé pour la première fois en Ligue 1.

Il fut accompagné par Mika Séri au milieu, tandis que Walter, Sneijder (première titularisation aussi) et Lees-Melou soutenaient Pléa en pointe (lui aussi exclu mercredi).

Le début de match fut plus à l’avantage de Guingamp, malgré une première incursion d’Arnaud Souquet dans la surface adverse (10e). Plus tard, Seri tenta aussi sa chance mais sa frappe fut contrée par Kerbrat (21e).

SNEIJDER, CHAUVE QUI PEUT

Le milieu néerlandais a animé l’entrejeu niçois durant la première période, n’hésitant pas à décrocher pour se rendre disponible. Derrière lui, Tamèze se montra très précieux dans la récupération et dans l’envie, ce qui permit à Seri de s’exprimer. Celui-ci combina avec Pléa pour servir Lees-Melou, dont la frappe fut repoussée par Johnsson (35e).

La domination niçoise se concrétisa par l’ouverture du score signée Pléa, parfaitement servi par Seri. L’attaquant résista à la charge adversaire et trompa le portier guingampais d’une frappe en pivot, juste avant la pause (45e).

GUINGAMP, PAS TRÈS BRIAND

Dès le retour des vestiaires, les Bretons furent surpris par une percée de Pléa côté gauche, servi par Jallet. Sa frappe, repoussée par Johnsson, revint sur Lees-Melou. L’ancien dijonnais servit Rémi Walter, qui conclut dans le but vide pour son premier but en Ligue 1 (47e).

Le break étant fait, les Aiglons n’avaient plus qu’à gérer leur fin de match. Hormis une tête dangereuse de Diallo superbement repoussée par Cardinale en fin de match (83e), rien n’inquiéta le Gym, qui conclut son premier match de la saison sans encaisser de but. Trop maladroit, Guingamp ne fut jamais en mesure de vraiment menacer le gardien niçois, à l’image de Briand, qui eut beaucoup de mal à se débarrasser de la doublette Dante-Le Marchand.

Entrés en jeu, Koziello, Balotelli et Srarfi ont pu glaner un peu de temps sur le pré et quelques sensations, notamment pour Super Mario, sur qui il faudra probablement compter mardi.

Seules fausses notes, la sortie de Tamèze, souffrant de crampes, et le troisième avertissement pour Dante, qui sera certainement suspendu pour la réception de Monaco, le 9 septembre prochain. D’ici là, espérons que le Gym se sera renforcé pour ne pas trop souffrir de l’absence de son capitaine.

LE MATCH EN ÉMOJIS

😘 : la satisfaction de la soirée, Adrien Tamèze. Récupérateur, passeur, animateur... L’ancien valenciennois a fait bonne impression pour sa première titularisation.
😏 : premier match pour Wesley Sneijder, et malgré le manque de forme, quelques belles promesses. Des dribbles, des accélérations... Ah l’batave !
🤗 : le retour de Mario Balotelli, parce que c’est Super Mario quoi !
👏 : premier but en rouge et noir pour Rémi Walter, et c’est mérité !
👍 : l’ensemble de l’équipe a été au niveau, difficile de vraiment trouver un joueur moins bon que la moyenne.
🏟 : elle est toujours au rendez-vous, mais ce soir malgré la faible affluence, l’ambiance était à la hauteur. Cardinale et Sneijder (notamment) acclamés par le public.

PAROLES, PAROLES...

Lucien Favre : « On a joué contre un bon adversaire, coriace, athlétique. Sur la fin de match ils nous ont mis en danger, sur des centres, sur une tête de Diallo bien sortie par Cardinale. Mais on a très bien défendu, c’était important. Avec abnégation et intelligence, notamment sur les cotés. Il y a eu des courses de retour, du pressing de Walter et Lees-Melou, pour les contenir. Il fallait éviter de prendre un but ».

Wesley Sneijder : « Je me sens bien, surtout avec une victoire, vous vous sentez forcément bien. Concernant ma performance, je sais que je peux faire mieux. C’était mon premier match donc je dois apprendre à connaître les gars. Ce sera forcément meilleur pour ma part. La deuxième période était meilleure que la première mais j’ai encore besoin de temps. Mais je suis content de mon premier match et de cette première victoire à domicile. Donc concentrons nous sur le prochain match maintenant ».

Adrien Tamèze : « Je suis content d’avoir disputé mon premier match, surtout que nous avons remporté notre première victoire de la saison. C’était très important de gagner les 3 points ce soir (...) Pour Naples, c’est le coach qui va décider. Si le coach estime que je dois jouer, j’irai avec grand plaisir et beaucoup de courage. Je joue au foot pour jouer des matchs comme ça, ce sont des matchs qui font rêver ».

A Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 2-0 EA Guingamp (1-0 à la mi-temps)

Affluence : 21 070 spectateurs

Arbitre : M. Benoît Millot

Buts : Pléa (45+1’), Walter (47’) pour Nice

Avertissements : Dante (74’), Jallet (83’) pour Nice ; Didot (68’) pour Guingamp

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante (cap), Le Marchand, Jallet - Seri, Tameze (Tameze 72’) - Lees-Melou, Sneijder (Srarfi 86’), Walter - Pléa (Balotelli 65’)

EA Guingamp : Johnsson - Ikoko, Sorbon, Kerbrat, Rebocho - Deaux (Coco 57’), Didot (Diallo 76’), Phiri, - Blas, Briand, Camara (Thuram 57’)

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message