OGC Nice - FC Lorient : la Ligue 1 pour se relancer

Nice accueille Lorient cet après-midi (17h) pour espérer se relancer après une lourde défaite jeudi en Ligue Europa. La réception d'un adversaire en difficulté pourrait aider les niçois.

Malgré la gifle reçue sur le terrain de Krasnodar jeudi soir (5-2), les Aiglons n’ont pas été si ridicules. Victime principale de l’efficacité redoutable des attaquants russes, la défense niçoise a effectivement cédé. Mais l’attaque a répondu présent, avec notamment deux beaux buts signés Balotelli et Cyprien.

Eysseric et Belhanda ont également été efficaces et l’entrée de Pléa à la mi-temps a fait du bien au jeu niçois. Même fatigués, les joueurs ont fait le travail. Mais Krasnodar était trop fort et une deuxième défaite en autant de matchs était inévitable.

Il faut maintenant se relancer, reprendre la marche en avant. Car le début de saison du Gym en championnat a tout du conte de fées : avant la huitième journée, Nice est toujours invaincu et caracole en tête du championnat. Les Aiglons ont notamment remporté leurs deux premiers derbys de la saison, face à Marseille (3-2) et surtout Monaco (4-0).

L’adversaire

Cet été, le FC Lorient a perdu de nombreux joueurs cadres : Raphaël Guerreiro a notamment rejoint le Borussia Dortmund. Yann Jouffre, Didier Ndong, Rémi Mulumba, Rafidine Abdullah, Alain Traoré, Lamine Gassama et Florent Chaigneau ont également quitté Lorient. Valentin Lavigne a été prêté au Stade Brestois.

Du côté des arrivées, le gardien Paul Delecroix est venu remplacer Chaigneau. Steven Moreira, Cafú et Sylvain Marveaux sont arrivés. Jérémie Aliadière, Michaël Ciani et Arnold Mvuemba ont fait leur retour sous le maillot des merlus.

Les lorientais réalisent un début de saison compliqué : ils ont perdu lors des quatre premiers matchs de la saison (3-2 à Caen, 0-3 face à Bastia, 2-0 à Marseille, 0-2 contre Nancy) avant de battre Lille sur le score de 1-0. Après une nouvelle défaite à Guingamp (1-0), les Merlus ont battu Lyon sur le même score (1-0). Lorient occupe la dix-neuvième et avant-dernière place du championnat avec seulement six points.

Les absents

Côté niçois, les absences prolongées de Maxime Le Marchand, Mickaël Le Bihan et Gautier Lloris (blessés) sont toujours à déplorer. Walter Benitez, Olivier Boscagli, Alexy Bosetti ont été laissé à disposition de la CFA et Arnaud Lusamba n’a pas été retenu.

Quant à Lorient, l’entraîneur Sylvain Ripoll a décidé de se passer de Lindsay Rose et de Romain Philippoteau. Selemani, Claude-Maurice, Guendouzi et Mazikou ont été laissés à la disposition de l’équipe réserve. Lautoa et Aliadière sont aussi absents, comme Benjamin Jeannot, suspendu.

Le groupe niçois

Gardiens : Hassen, Cardinale

Défenseurs : Souquet, Baysse, Ricardo, Dalbert, Dante, Sarr

Milieux : Belhanda, Seri, Eysseric, Walter, Bodmer, Cyprien, Koziello

Attaquants : Balotelli, Pléa, Donis

Le groupe lorientais

Gardiens : Lecomte, Delecroix

Défenseurs : Moreira, Koffi, Touré, Ciani, Le Goff

Milieux : Barthelmé, Cabot, Fofana, Mesloub, Cafu, Bellugou, Mvuemba, Ben Khémis, Mara

Attaquants : Moukandjo, Waris

L’arbitre

Cette huitième journée de L1 sera arbitrée par Olivier Thual. Il n’a pas arbitré l’OGC Nice cette saison mais il a déjà croisé la route des Lorientais lors de la quatrième journée et la défaite des merlus face à Nancy (0-2).

Crédit photo et plus d’infos sur www.ogcnice.com

NICE RENDRA HOMMAGE A RENÉ MARSIGLIA

Le coeur sera serré. La gorge sèche. Quelques minutes avant le coup d’envoi, le peuple rouge et noir rendra un dernier hommage à René Marsiglia, disparu la semaine passée à l’âge de 57 ans.

Exceptionnellement, les joueurs entreront sur le terrain quelques minutes plus tôt que d’ordinaire afin de s’associer au public pour le recueillement en mémoire de l’ancien joueur et entraîneur du Gym. Il se concluera par une salve d’applaudissements.

PHILIPPE MAZZUCHETTI MIS A L’HONNEUR AVANT LE MATCH

Après Pancho Abardonado face à l’Olympique de Marseille puis Youssef Salimi contre l’AS Monaco, c’est Philippe Mazzuchetti qui est aujourd’hui mis à l’honneur par le club.

L’ancien meneur de jeu (1985-1992) rencontrera d’abord les supporters au Café des Aiglons en se racontant pendant une demi-heure à 15h30. Il recevra son trophée d’Ancien Aiglon sur la pelouse avant le coup d’envoi.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message