OGC Nice - FC Nantes (1-1) : ni victoire, ni défaite

Le Gym a partagé les points avec le FC Nantes à l'occasion de la 26e journée de L1 (1-1). Au terme d'une rencontre qui n'accoucha pas d'un spectacle à couper le souffle, les Aiglons mettent un terme à leur mauvaise spirale.

Rapidement devant grâce à un but de Dante, qui profita d’un centre de Lees-Melou dévié par Girotto pour ouvrir le score d’un tacle rageur (1-0, 5’), le bateau rouge et noir navigua longtemps entre deux eaux, mais n’eut finalement pas assez de carburant pour repartir de l’avant. La faute, aussi, à des Nantais organisés et disciplinés (à défaut d’être lyriques).

Suite à un déboulé de Saint-Maximin, Plea, plein axe, trouva le poteau en ouvrant le pied (14’), puis fut repris in extremis par la défense jaune, après un centre de son numéro 7.

Les hommes de Claudio Ranieri évoluèrent pour leur part dans leur registre. Solides, compacts (dans un 4-2-3-1 hyper discipliné), ils furent rarement dangereux mais imposèrent une pression physique aux locaux. Et à ce petit jeu, Emiliano Sala demeure un vrai poids pour une défense. Bagarreur, accrocheur, remiseur, le numéro 9 traina comme un renard dans la surface, mais ne cadra pas sa première demi-volée (22’). Il profita d’une faute inutile de Patrick Burner dans la surface pour égaliser d’un pénalty plein d’assurance (1-1, 27’).

Malgré quelques opportunités des deux côtés (frappes de Sala à côté et de Girotto dans la niche de Benitez, puis de Seri au-dessus), les 22 acteurs retrouvèrent les vestiaires dos à dos.

Une intervention parfaite de Coly - auteur d’une prestation très propre -, qui ferma parfaitement la porte, empêchant Sala de reprendre un centre de Thomasson (47’), maintint la parité. Au fil des minutes, les échanges perdirent progressivement en intensité. Trop brouillons, les deux blocs ne se procurèrent quasiment pas d’occasions lors du second acte. Les Aiglons ne profitèrent pas vraiment du wagon de corners qu’ils obtinrent, hormis sur un cafouillage où Mario se retourna vite et déclencha sur un pas. Mais sa frappe fut captée par Tatarusanu (68’).

Lucien Favre tenta de dynamiser le dernier quart d’heure, avec les entrées de Srarfi et Cyprien. Au finish, le Gym eut une balle de match, sur corner, mais la tête de Lees-Melou fut détournée par le portier nantais, et plus rien ne se passa.

Avec une unité, Nice met un terme à sa mauvaise spirale en L1 (3 revers de rang), avant de se déplacer en Russie, jeudi, où il devra créer un exploit.

LA RÉACTION DE LUCIEN FAVRE

C’était pas mal dans le jeu. On a de la possession, surtout en deuxième période. Je pense qu’on aurait mérité de prendre les trois points. On se contentera d’un. Nantes a deux occasions, nous 3-4 pas plus mais sur l’ensemble du match on aurait mérité. Sur notre jeu, on n’a jamais tellement douté. Mais il faut qu’on soit plus réaliste, offensivement et défensivement. Pas de penalty, pas de rouge. On se dit ça avant le match. C’est primordial. Il ne faut pas faire faute dans la surface. Mais il y a des erreurs de position, de placement de deux ou trois joueurs qui nous mettent dans la difficulté. Cette saison on a fait beaucoup d’erreurs de ce style. Sur cette action, il n’y a pas du tout de danger. C’est un cadeau.

LA RÉACTION DE DANTE

On pouvait mieux faire, c’est tout. Il ne faut pas commencer à pointer du doigt untel ou untel. On a beaucoup de jeunes joueurs, c’est normal les petites erreurs. Quand on gagne, on gagne ensemble, quand on perd c’est pareil. Il faut rester positif, concentré, et continuer à travailler dur parce qu’on a beaucoup de choses à améliorer. Ça me fait plaisir de marquer devant nos supporters. Mais sincèrement, j’aurais préféré qu’un autre marque, qu’on gagne 1-0 et puis basta. J’étais tellement content quand je ne marquais pas mais qu’on gagnait des matchs. Je rentre à la maison aujourd’hui avec un mauvais goût. Je suis déçu.

A Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 1-1 FC Nantes (1-1 à la mi-temps)

Affluence : 20 966 spectateurs

Arbitre : Clément Turpin

Buts : Dante (5’) pour Nice ; Sala (27’ s.p.) pour Nantes

Avertissements : Plea (63’), Lees-Melou (76’) pour Nice

OGC Nice : Benitez - Burner, Dante (cap), Sarr, Coly - Lees-Melou, Tameze, Seri (Cyprien 81’) - Saint-Maximin (Sacko 94’), Balotelli (Srarfi 77’), Plea.

FC Nantes : Tatarusanu - Dubois (cap), Djidji, Pallois, Lima - Girotto, Touré - Iloki (Kayembe 78’), Rongier, Thomasson - Sala.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message