OGC Nice - Montpellier HSC : déjà avoir la tête au championnat

Après une parenthèse malheureuse en Ligue Europa, le Gym retrouve la Ligue 1 cet après-midi (15h) avec un déplacement costaud sur le terrain de Montpellier.

Oublier le faux pas européen. La tâche ne sera pas aisée mais les Aiglons doivent se reconcentrer sur le championnat, pour poursuivre leur belle série et rester invaincus. En cas de victoire, ils resteraient les seuls, avec Monaco, à ne pas encore avoir trébuché en championnat.

Malgré la fatigue et le moral en berne, Nice doit se remobiliser et ne pas rester sur une fausse note. Car à part la défaite contre Schalke 04, le début de saison niçois est idyllique : trois victoires et un nul, dont la dernière arrachée dans les dernières minutes face au rival marseillais. Quoi de mieux qu’un déplacement dans l’Hérault, face à une équipe au bilan mitigé, pour se relancer ?

Le milieu de terrain Rémi Walter a rappelé en conférence de presse que « tous les matchs sont bénéfiques pour tous les joueurs. C’est important de jouer des rencontres comme celles-ci, pour progresser, évoluer et comprendre certaines choses ».

L’adversaire

Montpellier n’a pas connu de grand chamboulement dans son effectif durant l’intersaison. Les principaux départs sont ceux de Jonas Martin (Bétis Séville), Bryan Dabo (ASSE), Jamel Saihi (Angers SCO), Ramy Bensebaini (Stade Rennais) ou encore Djamel Bakar (Charleroi).

Au rayon des arrivées, Montpellier a enregistré les prêts de Anthony Vanden Borre (RSC Anderlecht) et de Yacouba Sylla (Rennes). Les Héraultais ont aussi récupéré Steve Mounié après une saison en prêt chez le voisin nîmois.

Cet été Montpellier a disputé cinq matchs amicaux pour un bilan de trois victoires (2-0 contre l’AF Lozère, 2-1 contre Clermont et 3-0 contre le Bétis Séville), un nul (1-1 contre Sunderland) et une défaite (3-0 face à Toulouse).

En championnat, les hommes de Frédéric Hantz occupent la quatorzième place du classement. Le bilan est plutôt mitigé : après une victoire inaugurale contre Angers (1-0), Montpellier s’est incliné à Saint-Étienne (3-1) avant d’enchaîner deux matchs nuls face à Rennes (1-1) puis sur le terrain de Guingamp (1-1).

Les absents

Côté niçois, les absences prolongées de Walter Benitez, Maxime Le Marchand, Mickaël Le Bihan et Gautier Lloris (blessés) sont à déplorer.

A cela s’ajoute l’absence notable de Mario Balotelli, laissé au repos après deux matchs entiers disputés après plus de quatre mois sans jouer. Mika Seri, touché à l’épaule jeudi soir, est également forfait. Alexy Bosetti fait aussi partie des absents.

Le seul absent montpelliérain se nomme Pierrick Fito, blessé avec la réserve.

Le groupe niçois

Gardiens : Cardinale, Hassen

Défenseurs : Baysse, Boscagli, Dalbert, Dante, Ricardo, Sarr, Souquet

Milieux : Bodmer, Cyprien, Eysseric, Koziello, Walter

Attaquants : Belhanda, Donis, Lusamba, Pléa

Le groupe montpelliérain

Gardiens : Jourdren, Pionnier

Défenseurs : Poaty, Vanden Borre, Deplagne, Hilton, Rémy, Congré, Roussillon

Milieux : Skhiri, Sylla, Marveaux, Sanson, Boudebouz

Attaquants : Ninga, Bérigaud, Mounié, Camara

L’arbitre

L’arbitre du match sera Lionel Jaffredo. Il sera assisté à la touche par Pierre Chevreux et Tugdual Philippe. M. Jaffredo retrouvera les Niçois qu’il dirigé pour la dernière fois lors du dernier déplacement au Parc OL et le nul face à l’Olympique Lyonnais, le 15 avril dernier. Les Aiglons avaient concédé le match nul (1-1).

Crédit photo et plus d’infos sur www.ogcnice.com

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message