OGC Nice – Montpellier : les trois points pour rêver en grand

Les Azuréens acceuillent Montpellier ce soir (20h45), dans le cadre de la 27e journée de Ligue 1.

Vainqueur de Lorient dans la douleur (0-1) la semaine passée, le Gym, privé de Balotelli, voudra se rassurer. Fort de trois succès en quatre matchs, le MHSC débarque, lui, à l’Allianz Riviera avec les crocs. Les Héraultais peuvent-ils priver les Aiglons d’une victoire qui leur permettrait de se repositionner à hauteur du leader monégasque ?

L’adversaire

Alors qu’il naviguait en eaux troubles à la mi-saison, le MHSC a retrouvé le cap. Une opération reconquête que Montpellier doit principalement à Boudebouz et Mounié, ses deux hommes forts en 2017. Incroyable depuis le début de saison, l’Algérien a souvent maintenu cette équipe à flot, avant de voir ses partenaires se mettre au diapason. Il a notamment trouvé en Steve Mounié un partenaire d’attaque sur qui compter. Déjà mis en confiance par Frédéric Hantz, le Béninois a confirmé sous l’ère Gasset, inscrivant quatre buts en autant de matchs. Des réalisations toutes importantes pour un club qui n’a plus qu’une petite dizaine de points à récolter avant d’avoir atteint la moyenne de points nécessaire au maintien en L1. Avec déjà 10 réalisations cette saison, le joueur formé au club représente l’avenir de cette formation héraultaise. Il sera évidemment à surveiller de près par l’arrière garde niçoise.

Sa rédemption, Montellier la doit également à une défense retrouvée. S’il ne retrouvera évidemment pas ses jambes de 20 ans, Hilton a retrouvé le rythme. Brillant dans son positionnement, le Brésilien se révèle être le parfait complément du jeune tchèque Lukas Pokorny. Désormais à l’abri de la zone rouge, Montpellier traîne certes toujours comme un boulet son bilan loin de l’Hérault (1v-4n-8d), mais ne compte pas jouer un rôle de victime sur la Côte d’Azur...

Les absents

Expulsé face aux Merlus la semaine passée, Mario Balotelli manquera à l’appel. Blessés, Ricardio Pereira, Olivier Boscagli et Alassane Pléa ne seont pas non plus de la partie. Le Gym pourra en revanche compter sur Younès Belhanda, qui retrouvera son club formateur !

Le groupe montpelliérain sera lui sensiblement identique à celui ayant dominé Saint-Etienne (2-1) lors de la dernière journée.

Le groupe Montpelliérain :

Pionnier, Roussillon, Pokorny, Hilton, Mukiele, Sessegnon, Skhiri, Dolly, Boudebouz, Mbenza, Mounie.

Le groupe Niçois :

Cardinale, Souquet, Baysse, Dante, Henrique, Seri, Cyprien, Obbadi, Donis, Eysseric, Belhanda.

L’arbitre

C’est Mr Frank Schneider qui sera au sifflet. Il a arbitré deux fois le Gym cette saison, pour autant de victoires (Marseille 3-2 ; Saint-Etienne 0-1). Pas moins de 32 buts ont été inscrits au cours des dix dernières rencontres dont il a été en charge ! L’homme de 37 ans a dégaîné 50 cartons jaunes en 13 matchs de Ligue 1, en plus de quatre rouges. La discipline sera importante face à Montpellier.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message