OGC Nice : Nampalys Mendy dit "merci"

Fraîchement arrivé à Leicester, Papy Mendy (24 ans) s'apprête à relever un nouveau défi de taille : s'imposer chez le champion d'Angleterre. Malgré un emploi du temps chargé, le désormais ex-capitaine du Gym a accepté de revenir sur son expérience niçoise, son évolution et ses perspectives.

Papy, 3 ans après ton arrivée, voilà que tu quittes le Gym...

C’est ça. Sportivement, la saison dernière a été très réussie, on s’est régalé avec le groupe, tant sur le terrain qu’humainement. Même si l’OGC Nice va continuer de grandir et que le club a de l’ambition, le président m’avait dit qu’il me laisserait partir si un beau challenge se présentait à moi et que c’était intéressant pour tout le monde. Il a tenu sa parole, je l’en remercie.

Que retiens-tu de ces 3 saisons en rouge et noir ?

Il y a tellement de choses... Quand je suis arrivé, le club restait sur une 4e place mais venait de louper la qualification en Europa League. Les deux premières saisons ont été un peu difficiles, mais personne n’a lâché. Ça a finalement fini par payer et Nice s’apprête à retrouver l’Europe. Partir dans de telles conditions est une sacrée fierté pour moi. Dans le jeu, dans le vestiaire, au stade, on a vraiment vécu des choses intenses. Ça restera gravé à jamais.

Quelles sont les personnes qui t’ont marqué au Gym ?

Il y en a beaucoup. Comme j’ai dit, le président et le directeur général m’ont fait confiance de suite. Je ne peux pas passer à côté du coach Puel. J’ai beaucoup appris à ses côtés. Après dans le vestiaire, je m’entendais bien avec tout le monde, que ce soit les premières années où la dernière, où j’ai même pu jouer avec mon cousin Alex. Je ne vais citer personne pour ne pas en oublier. Même si les « craquances » de Romain Genevois vont peut-être me manquer...

Que ressens-tu à l’idée de débarquer chez le champion d’Angleterre ?
Une immense fierté. C’est un honneur de rejoindre les Foxes, qui restent sur un titre, possèdent de super joueurs et de belles ambitions. Je vais découvrir un autre championnat, une autre culture : je remercie le club pour la confiance qu’il m’a témoignée. Comme partout où je suis passé, je vais essayer de la rendre au mieux.

As-tu un message à faire passer au club ou aux supporters ?
Simplement un merci pour ces 3 saisons. Je souhaite le meilleur au Gym et aux Niçois.

(Source : ogcnice.com)

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message