OGC Nice - Nîmes Olympique (2-0) : le Gym proche du top 5

Grâce à un nouveau succès plus que convainquant face aux Nîmois, les Aiglons se rapprochent du top 5 et poursuivent leur belle série en championnat.

Toujours invaincu en 2019 en Ligue 1, le Gym se présente face à Nîmes aligné en 4-3-3. Emmenée par le trio Saint-Maximin-Ganago-Sylvestre, l’attaque du Gym a grandement besoin de confiance et de buts.

Après une première tentative de Bouanga déviée par Benitez (17e), le Gym s’imposa un peu plus dans la moitié de terrain nîmoise. Après un coup franc de Cyprien (30e) stoppé par Bernardoni, c’est Youcef Atal qui, comme au match aller, ouvre le score d’une belle frappe croisée côté droit (1-0, 41e).

Nice est en tête à la mi-temps et doit assurer la victoire. A la reprise, c’est pourtant Nîmes qui se montre dangereux avec une frappe de Paquiez stoppée par l’excellent Benitez (51e).

Dans la foulée, Saint-Maximin, intenable sur son côté gauche, s’appuie sur Sylvestre pour s’infiltrer dans la surface puis placer un superbe intérieur du pied qui ne laisse aucune chance à Bernardoni (2-0, 54e).

Le plus dur est fait mais le Gym pousse toujours. Tout juste revenu de blessure, Maolida voit son tir arrêté par le gardien nîmois (76e). C’est ensuite Danilo qui passe tout près d’alourdir le score mais il manque son contrôle dans la surface (80e).

Nice tient bon jusqu’au coup de sifflet final et s’offre un nouveau succès. Une victoire qui rapproche les Aiglons du podium et les relance dans la course à l’Europe. Ils auraient même pu occuper la cinquième place provisoire sans le succès à la dernière seconde de Strasbourg.

La semaine prochaine, Nice se rendra à Lille (vendredi, 20h45), pour un choc face au deuxième de Ligue 1. Au match aller, les Aiglons avaient livré leur plus belle prestation de la première partie de saison. Espérons qu’ils soient inspirés face à une équipe qui n’a perdu qu’une seule fois à domicile cette saison.

LA RÉACTION DE PATRICK VIEIRA

« Nous avons été très bien au niveau de l’état d’esprit, de la discipline. Nous sommes tombés sur une équipe bien organisée, on a souffert mais ça a été un match plutôt complet de la part de l’équipe. On aurait pu marquer un peu plus. On manque encore un peu d’agressivité lorsque l’on est dans la surface adverse. Ce qui est intéressant, c’est que le groupe progresse. Il faut continuer à travailler et on verra jusqu’où on peut aller. Les joueurs prennent énormément de plaisir à jouer ensemble, quelque chose est en train de se créer. Il faut en demander encore plus car ce groupe peut progresser ».

LA RÉACTION DE YOUCEF ATAL

« Nous sommes sur une bonne série, on se sent bien, on prend du plaisir à jouer ensemble que ce soit en match ou à l’entraînement. Il faut continuer comme ça. Sur le but, j’ai été bien décalé et j’ai pu envoyer une bonne frappe. D’habitude je centre, là j’ai tenté, la prochaine fois j’essaoerai encore (rires) ! Le principal est de continuer à enchaîner les matchs et poursuivre notre travail ».

A Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 2-0 Nîmes Olympique (1-0 à la mi-temps)

Affluence : 15 982 spectateurs

Arbitre : Benoît Millot

Buts : Atal (41’), Saint-Maximin (54’) pour Nice

Avertissements : Ganago (31’) pour Nice ; Alakouch (89’) pour Nîmes.

OGC Nice : Benitez - Atal, Hérelle, Dante (cap), Sarr - Danilo, Tameze, Cyprien (Walter 62’) - Sylvestre (Myziane 71’), Ganago (Lees-Melou 81’), Saint-Maximin.

Nîmes Olympique : Bernardoni - Alakouch, Briançon (cap), Landre, Paquiez - Bobichon, Savanier, Valls (Ferri 61’) - Bouanga (Thioub 75’), Bozok (Ripart 61’), Alioui.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message