OGC Nice - Olympique Lyonnais : continuer la marche en avant

Après une semaine de trêve internationale, les Aiglons retrouvent le chemin de la Ligue 1 ce soir (20h45). Et c'est Lyon, adversaire costaud, qui se présente face aux niçois.

L’an dernier, il n’y avait pas eu de débat entre Nice et Lyon. A l’Allianz Riviera, les Niçois avaient balayé des Lyonnais trop peu organisés (3-0). Cette saison, les débats risquent d’être plus équilibrés.

Auteurs d’un début de saison parfait, les Aiglons sont attendus pour confirmer face à un adversaire un peu plus à leur hauteur. Car malgré une entame de saison plus compliquée, les Gones ont un effectif qui tient la route et qui peut poser problème aux niçois. Toujours invaincu, l’OGC Nice pourra faire face à un véritable test pour jauger son début de saison.

L’adversaire

Cet été, Lyon a vu plusieurs joueurs quitter son effectif : Steed Malbranque, Henri Bédimo, Bakary Koné, Samuel Umtiti, Lindsay Rose et Arnold Mvuemba sont les principaux départs à signaler.

Du côté des arrivées, le club s’est principalement renforcé en défense, avec les arrivées de Emanuel Mammana, Maciej Rybus et Nicolas Nkoulou. L’attaquant Jean-Philippe Mateta a également signé en provenance de Châteauroux.

Les lyonnais réalisent un début de saison plutôt correct : ils comptent quatre victoires (0-3 à Nancy, 2-0 contre Caen, 5-1 contre Montpellier et 2-0 contre Saint-Étienne), un nul (0-0 à Marseille), et trois défaites (4-2 à Dijon, 1-3 face à Bordeaux et 1-0 à Lorient). Ils occupent la cinquième place du championnat avec 13 points.

En phase de poule de la Ligue des Champions, Lyon a d’abord battu le Dinamo Zagreb (3-0) avant de s’incliner sur la pelouse du FC Séville (1-0).

Les absents

Côté niçois, les absences prolongées de Maxime Le Marchand, Mickaël Le Bihan et Gautier Lloris (blessés) sont toujours à déplorer. Walter Benitez, Olivier Boscagli, Alexy Bosetti ont été laissés à disposition de la CFA et Arnaud Lusamba n’a pas été retenu.

Quant à Lyon, l’entraîneur Bruno Génésio devra composer sans Clément Grenier et Rafael, qui n’ont pas été retenus pour ce déplacement, tout comme Mathieu Valbuena. Maxwell Cornet et Christophe Jallet sont toujours indisponibles.

Le groupe niçois :

Gardiens : Hassen, Cardinale.

Défenseurs : Souquet, Baysse, Ricardo, Dalbert, Dante, Sarr.

Milieux : Belhanda, Seri, Eysseric, Walter, Bodmer, Cyprien, Koziello.

Attaquants : Balotelli, Pléa, Donis

Le groupe lyonnais :

Gardiens : Gorgelin, Lopes.

Défenseurs : Gaspar, Mammana, Morel, Nkoulou, Rybus, Yanga-Mbiwa.

Milieux : Darder, Ferri, Gonalons, Tolisso, Tousart.

Attaquants : Fekir, Ghezzal, A. Kalulu, Lacazette.

L’arbitre

Le match sera dirigé par Ruddy Buquet. L’arbitre de 39 ans, épaulé à la touche par Frédéric Cano et Guillaume Debart, conduira une rencontre des Aiglons pour la première fois de la saison, après les avoir croisés à Guingamp lors la clôture du précédent exercice. Il fut par ailleurs au sifflet du duel entre les Gones et les Bordelais (1-3) ayant pris place lors de la 4e journée de la L1 2016/2017.

JEAN-NOËL HUCK MIS A L’HONNEUR CE VENDREDI

Pour le match de ce soir, c’est Jean-Noël Huck qui sera au Café des Aiglons (Musée National du Sport) de 19h15 à 19h45. Pour chaque rencontre à domicile, l’OGC Nice met à l’honneur une ancienne gloire du club au Café des Aiglons. Une heure et demie avant la rencontre Jean-Noël Huck viendra partager son histoire niçoise et échanger avec les nombreux supporters présents.

Par la suite, l’ancienne gloire du Gym recevra le trophée de l’ancien Aiglon en bord de pelouse, environ 15 minutes avant le début de la rencontre.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message