OGC Nice - RC Strasbourg (1-0) : le Gym relance la machine

Solides face à des Alsaciens incapables de déployer leur jeu, les Aiglons ont obtenu trois précieux points qui leur permettent de se replacer dans la première partie de tableau.

La rencontre de ce dimanche était dédiée à Enzo Mazzotta. Tout au long de l’après-midi, les hommages ont afflué de toutes parts, pour honorer comme il se doit la mémoire du jeune supporter disparu à la mi-février dans un accident de la route. A la fin de l’échauffement, les joueurs du Gym se sont regroupés au pied de la Populaire Sud pour un vibrant hommage. Puis, le sport a repris ses droits.

C’est Strasbourg qui se présente à l’Allianz Riviera, en ce dimanche après-midi. Pour leur première rencontre du mois de mars, les Aiglons débutent le match dans un système de jeu plutôt inattendu, avec Makengo en pointe et Atal et Saint-Maximin sur les côtés. Le couloir droit de la défense est quant à lui occupé par le jeune Andy Pelmard.

L’ARME ATAL

Face à des strasbourgeois inoffensifs, le Gym pose son jeu. Atal régale sur le côté droit, et assoit sa domination d’entrée de jeu. Après une première tentative au-dessus (5e), Saint-Maximin déborde sur le côté gauche et centre fort devant le but. Au second poteau, Atal se défait de Liénard et vient ouvrir le score (1-0, 20e). A peine revenu de blessure, il inscrit déjà son troisième but de la saison.

Makengo passe tout près de doubler la mise quelques minutes plus tard, servi par un excellent Danilo (28e). Plus tard, c’est Cyprien qui voit sa frappe contrée par Liénard.

A la pause, les deux équipes changent de système. Nice renforce sa défense, en faisant repasser Atal plus bas pour un système à cinq défenseurs. A l’inverse, Strasbourg fait le choix de repositionner Liénard au milieu pour se montrer plus dangereux.

Juste après la reprise, Saint-Maximin voit sa reprise de la tête passer juste au-dessus (48e), puis Strasbourg se procure sa première occasion du match (53e). Derrière, les visiteurs reprennent la possession et vont faire le siège de la moitié de terrain adverse, tandis que Nice fait le dos rond.

Sur un contre, Saint-Maximin se défait de deux défenseurs et centre (trop) fort devant le but, mais Danilo ne parvient pas à redresser et tire au-dessus (69e).

Entré en jeu en seconde période, Burner repousse sur la ligne une tête de Mitrovic (80e). Nice tremble mais tient jusqu’au bout. La fin de match s’avère électrique, et un gros contact entre Grandsir et Danilo aboutit à un début d’échauffourée, le Niçois recevant un coup au visage de l’entrant alsacien, qui n’aura passé que cinq minutes sur le terrain avant de prendre un carton rouge. Même sanction pour Danilo, certainement pour faire office d’exemple.

Au bout d’un temps additionnel interminable (six minutes !), le Gym arrache un nouveau précieux succès. Celui-ci lui permet de remonter à la septième place du classement, totalisant 40 points. Et dire que la quatrième place n’est qu’à trois points...

LA RÉACTION DE PATRICK VIEIRA

On aurait aimé marquer plus mais nous sommes tombés contre une équipe de Strasbourg bien organisée. Il a été difficile de se créer des occasions et d’être dangereux offensivement, mais nous avons bien défendu et on a été solide. Après l’ouverture du score nous avons été disciplinés et agressifs. On s’appuie sur notre expérience pour le domaine défensif et pallier nos manques offensifs. Le but c’est de bien défendre et de laisser de la liberté aux joueurs devant pour créer quelque chose. Tactiquement nous avons été solides et dans l’ensemble on n’a pas volé les 3 points.

LA RÉACTION DE PIERRE LEES-MELOU

Nous sortions de deux non-matchs : c’était bien de renouer avec la victoire. Même si tout n’a pas été parfait ce soir, nous avons montré une grosse solidarité. Nous nous sommes montrés plus dangereux que d’habitude, avec des occasions franches. On gagne sans prendre de but : c’était une belle après-midi pour nous.

LA RÉACTION DE ALLAN SAINT-MAXIMIN

On a perdu deux matchs qui étaient à notre portée, on avait à coeur de faire une grosse performance. Nous n’avons pas gagné 3-0, c’était très compliqué face à une bonne équipe de Strasbourg, mais je trouve qu’on s’en sort bien avec cette belle victoire. Quand on joue ensemble, on voit le résultat. Il va falloir tout faire pour réitérer cette performance.

A Nice, Allianz Riviera
OGC Nice 1-0 RC Strasbourg Alsace (1-0 à la mi-temps)

Affluence : 17 479 spectateurs

Arbitre : Eric Wattelier

Buts : Atal (20’) pour Nice

Expulsion : Danilo (89’) pour Nice ; Grandsir (89’) pour Strasbourg

OGC Nice : Benitez - Pelmard (Burner 63’), Hérelle, Dante (cap), Sarr - Cyprien - Atal, Lees-Melou, Danilo, Saint-Maximin (Walter 91’) - Makengo (Tameze 77’).

RC Strasbourg Alsace : Sels - Lala, Caci, Mitrovic (cap), Koné, Liénard (Ajorque 67’)- Sissoko, Thomasson, Prcic - Mothiba (Zohi 76’), Da Costa (Grandsir 84’).

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message