OGC Nice : Touche pas à mon foot au stade du ray

L’équipe, France Football et bien d’autres journaux sportifs sur le papier comme sur le web ont stigmatisé une certaine violence véhiculée par les supporters rouge et noir, même le nouveau Président de la République, Nicolas Sarkozy, a cité les ultras niçois pour leur violence lors d’une émission du Grand Journal de Canal +. Même s’il est à déplorer que quelques incidents aient lieu parfois autour et dans le stade Léo Lagrange, chaque fidèle supporter niçois n’a pas souvenir de violences répétées, de déchaînement d’ultras ou encore moins de cris de singes soit disant entendus descendre des tribunes.

Bref, ce sera à l’occasion du match contre le PSG, tout un symbole, que le coup d’envoi sera donné par les associations Sian d’Aqui et SOS Racisme et des Tshirt seront disponibles dans un stand commun située dans la tribune présidentielle.

Nice Premium donne la parole à Fabrice Mauro, Président de Sian d’Aqui, qui va nous expliquer le pourquoi du comment de cette opération.

Nice Premium : Fabrice Mauro, Sian d’Aqui co-organise avec SOS Racisme une opération de prévention contre la violence dans les stades lors de Nice-PSG. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Fabrice Mauro : Nous avons été approchés par Sos Racisme qui organise une opération qui s’est déroulée sur tous les terrains de France, baptisée : « touche pas à mon foot » Non à la violence dans les stades. Nous nous sommes associés à cette opération avec grand plaisir et nous y avons vu une belle occasion de faire la démonstration que nous n’avons pas de problème de violence avec nos supporters. On peut être fier, notamment lors de notre finale à Paris, que 28 000 niçois, malgré une défaite au goût amer, n’ont pas créé un seul problème dans la capitale. Quand à une certaine presse qui stigmatise la violence des supporters rouges et noirs je les invite à venir au stade du Ray avant d’écrire des mensonges.

NP : Quels seront les évènements de cette opération ?

FM : Nous tiendrons un stand commun devant la tribune présidentielle le soir de Nice PSG, nous porterons des tshirts Touche pas à mon foot et on distribuera des fly : « Basta la vioulença au stade ». il est prévu que nous donnions le coup d’envoi du match. Je dois vous dire que différentes personnalités niçoises comme Louis Pastorelli chanteur des Nux Vomica, Richard Cairaschi, humoriste, ou encore Christian Bezet chanteur de Lo Mago d’en Casteu n’ont pas hésité une seule seconde pour se joindre à nous et délivrer un message préventif et pacifique.

NP : Pourquoi le choix de Nice et de ce match en particulier ?

FM : Comme je vous le disais plus haut, cette opération s’est déroulée sur plusieurs stades en France. Il est normal et naturel qu’elle se déroule aussi à Nice. Le choix du match Nice Psg n’est pas anodin. Si nous avons de fabuleux supporters tout le monde ne peut pas en dire autant, surtout pas le PSG.

NP : Quel message souhaitez-vous faire passer ?

FM : Le foot malgré ses colossaux enjeux financiers reste un sport, un jeu. Venir au stade ne doit pas être un exutoire à la violence et à la haine. Souhaitons que les supporters visiteurs lors de ce match restent tranquilles, fassent preuve d’intelligence et soient dignes dans la défaite.

NP : Enfin, es-tu d’accord quand les médias nationaux disent que le public niçois a des tendances racistes ?

FM : Alors ça c’est à hurler !! Je monte au stade depuis que j’ai 3 ans avec mon père j’en ai bientôt 39, je n’ai JAMAIS entendu un propos raciste dans les tribunes du stade du Ray, jamais. Dieu sait qu’il y a malheureusement eu des dizaines de cas de racisme en France ou à l’étranger mais à Nice, je n’ai jamais entendu de cris de singe, jamais de jet de bananes sur le terrain et autres stupidités du genre. Il faut en profiter pour tirer un grand coup de chapeau à nos dirigeants, nos clubs de supporters et d’une plus large façon au poble Nissart. Ecrire de tels mensonges ça mériterait le goudron et les plumes. Je n’y vois que bêtise, jalousie et désinformation mais malheureusement, venant de certains médias nationaux ça ne m’étonne même plus.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message