Paris SG - OGC Nice : attention au crash

Ce soir, l'OGC Nice se déplace sur la pelouse de l'ogre parisien pour le premier match du week-end (20h45). Les Aiglons, dans une situation critique, vont devoir se surpasser pour accomplir un exploit presque impossible.

Eté et automne confondus, le PSG n’a jamais connu la défaite en cet exercice 2017/2018. Il empile même les succès, peu importe les compétitions où il s’aligne. En L1, les hommes d’Unai Emery affichent 26 points au compteur, grâce à 8 succès et 2 nuls (contre Montpellier et Marseille). En Ligue des Champions, ils comptent 9 unités et n’ont pas encore encaissé le moindre pion. Difficile de faire mieux sur le plan comptable.

Quand l’inspiration collective leur manque, les Parisiens s’en remettent à leur trio offensif pour forcer la décision. Et pour cause : avec 31 buts inscrits en L1 et 12 en Europe, l’attaque demeure le grand point fort des hommes de la capitale. A eux trois, Cavani (13 buts), Neymar (10) et Mbappé (4) ont déjà fait trembler les filets 27 fois sur la scène nationale et continentale. A noter que le numéro 10 brésilien, expulsé à Marseille, sera suspendu vendredi soir.

Avant de défier le PSG, Lucien Favre a livré un large point devant les médias. En revenant, notamment, sur les ingrédients que les Aiglons devront utiliser pour tenir le choc.

« Il faut qu’on fasse un bon match, a attaqué l’entraîneur du Gym. Et dans un bon match, il y a tout : bien jouer au ballon quand on l’a, bien prendre des risques quand c’est nécessaire, bien se regrouper, presser si c’est possible... Il y beaucoup de petits détails dont on ne peut pas parler, sinon ça (la conférence de presse) dure 3/4 d’heure, 1h ». Sans s’épancher, le coach a tout de même esquissé une feuille de route précise. « Il faut qu’on défende en équipe, intelligemment. Ça tient à peu de choses : on oublie par exemple de boucher un angle de passe, on met le pied droit au lieu du pied gauche sur un centre, etc. Dans l’ensemble, on doit être plus compact, parce c’est le plus important. Et il ne faut pas leur donner d’espace, parce qu’ils ne se gênent pas pour le prendre... »

LE GROUPE PARISIEN

Gardiens : Areola, Trapp

Défenseurs : Berchiche, Dani Alves, Kimpembe, Kurzawa, Marquinhos, Meunier, Thiago Silva

Milieux de terrain : Lo Celso, Nkunku, Pastore, Rabiot, Verratti

Attaquants : Cavani, Di Maria, Draxler, Lucas, Mbappé

LE GROUPE NIÇOIS

Gardiens : Cardinale, Benitez

Défenseurs : Jallet, Souquet, Burner, Dante, Marlon, Le Marchand

Milieux : Lees-Melou, Sneijder, Tameze, Walter, Mendy, Lusamba, Koziello

Attaquants : St-Maximin, Plea, Balotelli

L’ARBITRE

Le match sera arbitré par Tony Chapron.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message