Patrick Vieira : “Le départ de Mario Balotelli était la meilleure solution pour lui et pour le club”

A 48h de la rencontre de championnat face à Nîmes, Youcef Atal et Patrick Vieira se sont adonnés à la traditionnelle conférence de presse d’avant match. L’occasion pour le latéral de revenir sur son début de saison tonitruant et pour le coach de faire un point sur le mercato.

Il est un peu plus de 13h quand Y.Attal se présente devant les journalistes. Sourire aux lèvres, comme à son habitude, le défenseur de 22 ans revient sur ses six premiers mois à Nice. “ L’équipe s’entend bien, je me sens alaise ici ” déclare-t-il sobrement. Auteur d’une excellente phase aller, le petit joyau algérien est en train d’éblouir la Ligue 1 par ses bonnes prestations.

Un niveau de jeu très prometteur qui n’a pas l’air d’étonner le jeune aiglon : “Je suis motivé, concentré et je me fixe l’objectif de m’améliorer chaque jour.” Les débordements côté droit et l’énergie débordante du latéral niçois avait payé contre le Nîmes Olympique.

En effet, Youcef Atal avait été le seul et unique buteur de la partie, chose qu’il n’a pas manqué de rappeler à deux jours du match retour à domicile. Interrogé à propos du départ de Mario Balotelli, il déclare : “C’était un bon gars, il mettait l’ambiance, mais c’est le football, on lui souhaite le meilleur.”

Lui non plus ne pouvait pas éviter le sujet, Patrick Vieira se présente à son tour en salle de presse plutôt détendu et évoque le cas de l’attaquant italien sans détours et avec franchise. “C’était la meilleure solution pour lui et pour le club, même si ça n’a pas fonctionné entre nous chacun à ses responsabilités. On tourne la page et bonne chance à lui.”

Mais à la question du remplaçant de Mario Balotelli, c’est un Patrick Vieira plus évasif qui balaye maladroitement la rumeur insistante sur la venue de Valère Germain. A une semaine de la fin du mercato, le coach du Gym avoue s’être entretenu avec un des actionnaires principales au téléphone, et des recrues devraient arriver sur la Côte d’Azur.

En attendant, l’infirmerie du club se vide petit à petit, Myziane Maolida, Bassem Srarfi et Pierre Less-Melou ont repris l’entraînement collectif et devraient figurer dans le groupe pour affronter les crocodiles. Une bonne nouvelle pour l’entraîneur niçois qui s’attend à un match compliqué contre une équipe “généreuse dans l’effort.”

Invaincu à domicile en Ligue 1 depuis la défaite 0-1 dans le derby face à Marseille (octobre 2018), l’OGC Nice aura à cœur de poursuivre cette belle série et ainsi se rapprocher des places européennes.

Yassine Said Hassane

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message