RC Strasbourg - OGC Nice (2-0) : le Gym s’incline pour la dernière de l’année

Difficile fin d'année pour le Gym qui repart sans point du stade de la Meinau, logiquement battu par le RC Strasbourg (2-0). La belle série de Nice s'arrête.

Organisés en 3-6-1 (ou 3-4-3 en phase offensive) comme mercredi en Coupe de la Ligue, les Aiglons connurent les mêmes difficultés à exister offensivement. Privé de nombreux éléments offensifs, le dernier en date étant Allan Saint-Maximin (entorse du genou), Patrick Vieira avait confié la pointe de l’attaque niçoise à Ignatius Ganago mais le jeune camerounais n’eut que peu de munitions pour se mettre en valeur.

Malgré un début de partie cohérent et les premières frappes cadrées de la partie (Cyprien sur coup franc 5e, Atal du pied gauche 18e), le Gym mis un genou à terre sur la première réelle opportunité des locaux. Bien lancé dans la profondeur par Lala, Adrien Thomasson devança la sortie de Walter Benitez et d’un subtil piqué dans le petit filet ouvrit la marque (1-0, 26’). Le réalisme strasbourgeois se confirma juste avant la pause lorsque sur corner Lamine Koné sauta plus haut que Sarr et Benitez pour doubler la mise de la tête (2-0, 41’).

Alors que les strasbourgeois auraient pu tuer le match dès la reprise sans une parade reflexe de Walter Benitez sur sa ligne devant Mothiba (46’), les Rouge et Noir eurent l’occasion de revenir dans la partie, sur penalty suite à une faute de Caci sur Atal (54’). Mais Wylan Cyprien trouva sur la trajectoire de sa frappe à mi-hauteur le portier belge du Racing Matz Sels, tandis qu’Ihsan Sacko reprit de peu à côté (56’).

Dans la dernière demi-heure Patrick Vieira muscla son secteur offensif avec les entrées de Sacko, Sylvestre (première apparition en professionnels) et Srarfi mais le Gym malgré une plus grande présence aux abords de la surface adverse ne parvint pas à réduire la marque. Atal buta sur Sels, impérial sur sa ligne, pour la meilleure occasion niçoise (88’).

Cette défaite en terre alsacienne stoppe le Gym dans sa belle série en Ligue 1 (7 matchs sans défaite : 4 victoires et 3 nuls), qui voit son adversaire du soir revenir à égalité de points à la 7e place. Le retour à la compétition pour les Aiglons est prévu le samedi 5 janvier, en Coupe de France, à Toulouse.

LA RÉACTION DE WALTER BENITEZ

« On prend deux buts en première période, c’est difficile pour nous. La semaine est compliquée à gérer, il y a eu beaucoup de changements dans l’équipe. Si on parvient à revenir au score sur le penalty on se donne les chances pour égaliser... c’était une soirée compliquée. Maintenant il faut relever la tête et continuer à bosser ».

A Strasbourg, stade de la Meinau,
RC Strasbourg 2-0 OGC Nice (mi-temps 2-0)

Affluence : 25 113 spectateurs

Arbitre : Willy Delajod

Buts : Thomasson (26’), Koné (41’) pour Strasbourg

Avertissements : Mitrovic (3’), Mothiba (43’) à Strasbourg

RC Strasbourg : Sels - Lala, Mitrovic (cap.), Koné, Martinez, Caci - Thomasson, Sissoko, Martin - Ajorque (Zohi, 74’), Mothiba (Corgnet, 84’)

OGC Nice : Benitez - Jallet, Dante (cap.), Sarr - Atal, Cyprien, Lees-Melou, Tameze (Sylvestre, 67’), Walter (Srarfi, 83’), Burner (Sacko, 52’) - Ganago

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message