SSC Napoli - OGC Nice : l’immense défi

L'OGC Nice affronte ce soir Naples en barrages de la Ligue des Champions (20h45). Un match qui s'annonce compliqué au vu du début de saison niçois.

Éliminés par le Real Madrid en 1/8e de finale de la dernière édition, les Napolitains tenteront de rallier la phase de groupes de Champions League pour la 2e fois consécutive, ce qui serait une 1re dans leur histoire. La Serie A ne reprenant que ce week-end, il s’agira de la première rencontre officielle des hommes de Maurizio Sarri, qui se sont mesurés en préparation au Chievo Verone (1-0), à l’Atletico Madrid (défaite 1-2), au Bayern Münich (2-0) et à Bournemouth (2-2) avant de conclure par un 3e succès face à l’Espanyol Barcelone (2-0).

Après avoir décroché sa qualification en barrages sur la pelouse de l’Ajax (2-2), les Aiglons se sont inclinés lors de leurs deux premières sorties en championnat, à Saint-Étienne (1-0) puis face à Troyes (1-2). Si la recrue Allan Saint-Maximin effectuera son premier déplacement avec le groupe rouge et noir, Wesley Sneijder est encore trop juste, tout comme Mario Balotelli. Victime d’une béquille face à l’ESTAC, Bassem Srarfi est également absent.

LE GROUPE NAPOLITAIN

Gardiens : Reina, Cabral

Défenseurs : Ghoulam, Koulibaly, Albiol, Hysaj, Maggio, Rui, Maksimovic, Chiriches

Milieux : Jorginho, Allan, Hamsik, Giaccherini, Zielinski, Diawara, Rog

Attaquants : Insigne, Mertens, Callejon, Ounas, Milic

LE GROUPE NIÇOIS

Gardiens : Cardinale, Benitez, Clémentia

Défenseurs : Souquet, Burner, Le Marchand, Sarr, Jallet, Boscagli, Dante

Milieux : Tameze, Seri, Lees-Melou, Walter, Marcel, Lusamba, Koziello, Makengo

Attaquants : St-Maximin, Pléa, Mahou

L’ARBITRE

Habitué des rencontres internationales, le polonais Szymon Marciniak sera au sifflet. L’arbitre de 36 ans sera assisté à la touche de Pawel Sokolnicki et Tomas Musial.

PAS DE NIÇOIS A NAPLES

Les supporters niçois ne pourront malheureusement pas soutenir leur équipe au San Paolo dans le barrage aller de Ligue des Champions. Le déplacement a été interdit par les autorités italiennes.

Sans doute craignaient-elles un accueil (trop) musclé de la part des napolitains, en "représailles" aux incidents qui avaient eu lieu autour de l’Allianz Riviera lors d’un match amical en août 2015.

Cette interdiction montre encore une fois l’incapacité des autorités à gérer et encadrer un déplacement de supporters.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message