Stade Rennais - OGC Nice (0-1) : Balotelli sauve le Gym

Troisième succès consécutif pour Nice, grâce à un but salvateur de Balotelli en fin de match. Les Aiglons poursuivent leur belle série.

Ce n’était pas forcément sa meilleure prestation de la saison. D’autant plus qu’il sortait d’un gros match en Ligue Europa jeudi. Longtemps durant, on a pensé que Mario Balotelli n’était pas dans le coup. Moqué par les commentateurs de la télévision, recadré à de multiples reprises par Lucien Favre, il a pourtant fait taire les critiques, comme il sait le faire.

Avant cela, le Gym avait démarré son match avec deux changements par rapport à jeudi : Marlon remplace Le Marchand et Koziello retrouve sa place occupée par Mendy. Les niçois tiennent le début de match et se procurent trois occasions : une attaque de Saint-Maximin stoppée pour un hors-jeu (18e) puis deux tirs de Pléa (30e, 31e).

Après la mi-temps, Nice vit sa période la plus difficile, le premier quart d’heure de la seconde période. Mais les Aiglons résistent et manquent d’ouvrir le score, lorsqu’après une parade de Cardinale devant Amalfitano, Pléa est lancé dans l’axe. Il contrôle, efface le gardien rennais et marque dans le but vide !... Sauf que le but est refusé pour une faute, Pléa ayant contrôlé de la main (52e).

On se dirigeait vers un 0-0, plutôt décevant au vu du match. Mais alors qu’il devait être remplacé par Ganago, Super Mario, peu en vue jusque là, reçut une superbe passe de Pléa. Sur le côté droit de la surface, Balotelli arme une frappe surpuissante qui ne laisse aucune chance à Koubek (0-1, 79e).

Un dernier coup franc rennais dans les arrêts de jeu fait trembler la défense niçoise, mais le danger est écarté de peu. Et le Gym peut tranquillement ramener trois nouveaux points de Bretagne. Des points qui permettent aux Aiglons de se rapprocher de la sixième place, ainsi que de l’ensemble du wagon de tête.

LE MATCH EN EMOJIS

😍 : On aime ou on n’aime pas, mais Mario Balotelli ne laisse personne indifférent. Capable de ne rien proposer pendant 80 minutes puis de marquer un but sorti de nulle part. Du grand art.
💪 : Grosse prestation de Marlon, très solide en défense centrale. Il se permet même des gestes de classe avant un dégagement.
✋ : Toujours aussi solide, Yoan Cardinale a également signé un gros match. Décisif.
🤔 : Petit coup de moins bien pour Koziello puis pour Seri en fin de match. On mettra ça sur le compte de la fatigue.
😗 : Déjà dit jeudi, mais Pierre Lees-Melou monte réellement en puissance. En progrès.

PAROLES, PAROLES...

LUCIEN FAVRE :« Il y aurait pu avoir match nul. On a deux belles occasions en première mi-temps, Rennes a une ou deux opportunités, pas aussi nettes. En deuxième période il y avait un peu de fatigue j’ai trouvé. Cela ne m’a pas étonné, lorsque vous jouez le jeudi soir à l’extérieur, c’est difficile d’enchaîner le dimanche. Compte tenu de ces éléments, je trouve que notre match était très bien. Et puis on gagne 1-0... C’est une très belle semaine. On bat Monaco, on gagne à l’extérieur en Coupe d’Europe et aujourd’hui on bat une bonne équipe, qui est dure à gérer avec leur vitesse devant ».

ALASSANE PLEA : « Balotelli met un but venu d’ailleurs. Il fait un très bon appel et je lui mets bien. Après, on connaît sa qualité devant la cage. Il ne lui en faut pas deux pour marquer, et la seule qu’il a eue il l’a mise au fond. Cette victoire nous fait du bien ».

DANTE : « C’est un bon joueur. Il est jeune mais malgré sa jeunesse il est lucide sur tout ce qu’il fait, est agressif, a un bon gabarit, et possède une bonne technique. Il peut nous aider tout au long de cette saison, qui va être longue ».

A Rennes, Roazhon Park,
Stade Rennais 0-1 OGC Nice (mi-temps 0-0)

Affluence : 24 892 spectateurs

Arbitre : M. Nicolas Rainville

But : Balotelli (80’) pour Nice

Avertissements : Prcic (35’) à Rennes ; Saint-Maximin (45’), Jallet (49’), Seri (69’), Lees-Melou (85’), Souquet (90’+3) à Nice

Stade Rennais : Koubek - Traoré, Gnagnon, Bensebaini, Baal - Bourigeaud, Prcic, André (cap. ; Lea-Siliki, 86’), Amalfitano (Maouassa, 77’) - Sarr, Khazri (Mubele, 59’)

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Marlon, Dante (cap.), Jallet - Saint-Maximin (Walter, 90’+1), Koziello, Seri (Mendy, 71’), Lees-Melou - Plea, Balotelli (Ganago, 83’)

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message