Valenciennes FC – OGC Nice (2-0) : Gueule de bois pour le Gym

L’année 2015 commence mal pour l’OGC Nice, éliminé de la Coupe de France après une défaite 2-0 sur le terrain de Valenciennes. Au terme d’un match plutôt pauvre et sur un terrain compliqué, les Aiglons inquiètent. Place à présent à la Ligue 1 où la zone rouge n’est qu’à trois petits points.

Déjà un mal de tête pour l’OGC Nice. Après une fin de saison très moyenne conclue par une défaite à Lens (2-0), Nice débute de la plus mauvaise des manières l’année 2015 avec une élimination dès les 32e de finale. Les coupes de cette saison 2014-2015 ne sourissent pas aux Aiglons déjà éliminés d’entrée en Coupe de la Ligue face à Metz (3-3, 2-3 aux tirs au but). Pourtant, Nice restait sur quatre qualifications consécutives en 16e de finale de Coupe de France. Fin de série.

Les deux équipes s’observent au début de match et tentent de trouver leurs marques sur un terrain très gras à cause des averses tout au long de l’après-midi. Valenciennes et Nice s’appliquent à ne pas perdre le ballon mais le déchet prédomine. Sur la première vraie occasion du match, Valenciennes ouvre le score. Sigamary Diarra trouve la tête d’Adama Coulibaly qui prend le dessus sur Romain Genevois et voit sa tête atterrir dans le petit filet de Mouez Hassen (1-0, 11e). La réaction se fait attendre et elle n’intervient qu’à la 23e minute. Le coup-franc de Bauthéac est détourné et oblige Charruau, gardien nordiste, à une parade. Sur l’action qui suit, un gros cafouillage intervient dans la défense de Valenciennes mais ni Bauthéac, ni Genevois ne parviennent à reprendre le cuir. Dans la dernière minute, Nice prend l’eau. Poepon récupère un ballon dans la surface mal dégagé par la défense niçoise et parvient à tromper Hassen d’un tir poteau rentrant (2-0, 44e). Une mi-temps à oublier.

« On se devait de disputer un match de coupe, ça n’a pas été le cas. Il nous a manqué beaucoup trop d’ingrédients ce soir pour ne serait-ce que rivaliser et espérer. […] Dans ces moments-là, il faut faire profil bas, se remettre en question et au travail dès lundi pour montrer autre chose » déclare Claude Puel sur le site officiel du club.

La deuxième mi-temps commence plutôt bien pour les hommes de Claude Puel qui réagissent par l’intermédiaire de Neal Maupay. Le jeune attaquant niçois est bien lancé par Bauthéac mais le défenseur nordiste, Abdelhamid, est auteur d’un bon retour et l’empêche de tirer au but. Peu d’actions franches des deux côtés. Plea tente par deux fois de trouver la faille mais tombe sur une belle défense valenciennoise. Les entrées de Hult et Bosetti ne changent rien à la destinée de la rencontre. Beaucoup trop d’imprécisions du côté du Gym pour espérer renverser le match. Eysseric tente sa chance en fin de match mais sa frappe est bien captée par Charruau.

« On est totalement passé à côté de notre première mi-temps, on l’a payé cash. On perd contre une Ligue 2, ça devient de plus en plus compliqué » expliquait Didier Digard, au micro d’Eurosport, à l’issue de la rencontre.

Nice quitte tête basse la compétition. La situation se complique avec une 11e place en Ligue 1 mais seulement trois points d’avance sur le premier relégable. La réception de Lorient, samedi prochain (20h) s’avère déjà décisive avant d’évoquer le mot « crise ». L’arrivée plus que probable de Hatem Ben Arfa, en début de semaine, pourrait donner un nouveau souffle aux Azuréens qui le cherchent depuis un certain temps.

Crédit photo et plus d’informations sur www.ogcnice.com

Valenciennes FC 2-0 OGC Nice (2-0 à la mi-temps)

32e de finale de la Coupe de France – 3/01/2015

Arbitre : M. Bastien

Buts : A.Coulibaly (11e) et Poepon (44e) pour Valenciennes

Avertissements : Bodmer (38e) pour Nice

Valenciennes FC : Charruau – Lala, A.Coulibaly (cap.), Abdelhamid, Néry (Niakhaté, 57e)– Nguette, Kaboré (Enza-Yamissi, 73e), Abriel, S.Diarra (M.Diarra, 87e) – Ndao, Poepon.

OGC Nice : Hassen – Palun, Genevois, Bodmer, Amavi – Mendy (Bosetti, 69e), Digard (cap.) – Plea, Eysseric, Bauthéac (Vercauteren, 77e) – Maupay (Hult, 69e).

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message