Accueil > Sports > Rugby Nice : l’ovale ne tourne toujours pas rond !

Rugby Nice : l’ovale ne tourne toujours pas rond !

[ Renato Ferrari - Nice Premium ] • 5|05|2012 • Mis à jour le : 5/05/2012 • Réagissez !
Partager sur Facebook Partager sur MySpace Partager sur Netvibes

A l'occasion d'un point-presse, le Maire de Nice, représenté par son adjoint au sport, Gilles Veissière, et celui des finances, Philippe Pradal, a confirmé que la situation du club local de rugby, RNCA, est délicate du fait d'une situation financière complexe. Et, si la Mairie confirme son soutien à l'activité de l'école de rugby et aux sections amateurs (Jeunes, féminines et loisirs), en ce qui concerne l'équipe première, qui évolue sur des bases (semi)professionnelle, la solution passe par le fait de trouver des partenaires privés qui assurent le budget nécessaire.

Rugby Nice : l'ovale ne tourne toujours pas rond ! Ce qui n’aura pas été le cas dans la saison qui va s’achever où " le non respect des engagements financiers avec la défaillance totale de ses partenaires financiers" ( en clair, le président Deffins qui a manqué aux "assurances d’apports financiers privés à hauteur de 1,1 million d’euros").

A ce jour, la solution pour le futur est la confirmation de la venue de Thierry Perez, ancien président de Montpellier et actuel Vice-Président de la Ligue Nationale Professionnelle, qui serait à la tête d’un groupe d’investisseurs capables d’apporter 1,5 million d’euros°.

Seulement, et on le comprend, celui-ci pose l’exigence que les comptes soient remis à zéro avant de s’engager définitivement :on parle tout de même de plus d’un million d’euros !

Ce que, bien entendu, les dirigeants en place°°, encore que "formidables, méritant et courageux", comme a voulu les définir Gilles Veissière, ne semblent pas être en condition de le faire ni directement, ni indirectement, se retournant ainsi vers la municipalité, laquelle n’a pas vocation, et la Loi le lui interdirait même, d’effacer la dette d’autrui, au delà de la subvention annuelle°°° dont le club a été bénéficiaire.

Alors, comment s’en sortir alors que la DNAGC de la FFR devra statuer sur l’avenir du club le 10 mai prochain ?

Le "duo" des représentants municipaux n’a pas voulu en dire plus, se limitant à dire qu’une réunion est prévue dès le début de la semaine prochaine pour examiner toutes les options possibles.

La volonté d’assurer la continuité de l’activité en Fédérale 1 est confirmée mais reste le nœud du problème :cComment le faire d’une manière juridiquement correcte sachant que, de plus, l’opposition ne semble pas prête à faire des concessions après la belle empoignade à ce sujet entre son leader Patrick Allemand et le Maire de Nice lors du dernier Conseil Municipal.

Autre solution possible, la mise en liquidation de l’association, la rétrogradation en Fédérale 3 (et pourquoi pas en Fédérale 2 grâce au "poids" politique auprès de la FFR de Thierry Perez ?) et un nouveau départ avec une nouvelle association.

Serait-ce pour reculer et mieux sauter ?

Le dossier est chaud !


° On donne par acquis que la vérification des garanties a été faite suivant les procédures d’usages. Bien sur, en Ovalie connait le sérieux de Thierry Perez et son curriculum vitae est, à ce jour, un sans faute.
Mais, parfois, on peut se tromper si on vit d’illusions. Philippe Deffins n’est pas certainement un malfrat mais on a vu le résultat de ses promesses et de ses engagements.

°° Ce sont les mêmes qui représentaient la minorité du Comité Directeur du temps de la présidence de Christian Baldacchino et qui ont soutenu l’arrivée de Philippe Deffins et la mise en place de son projet bidonné pour prendre les commandes du club. C’est assez curieux qu’aujourd’hui ils se démarquent de ces deux périodes durant lesquelles ils étaient "eux-aussi" à la direction du club.

°°° Il a été précisé que le montant de la subvention niçoise versée lors de ces dernières saisons est nettement supérieur à celui moyen des villes dont le club participe aux championnats professionnels.

Pour mémoire la subvention municipale a été de 1,350 million d’euros pour 2011 et de 740000 euros pour 2012.


Par Renato Ferrari - Nice Premium

Réagir à cet article


Un message, un commentaire ?


  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

forum qui etes vous

Articles de cette rubrique

  • Natation : Bonnet 7e du 100m et optimiste pour la suiteNatation : Bonnet 7e du 100m et optimiste pour la suite Charlotte Bonnet termine à la 7e place (54’’96) du 100m nage libre, épreuve qu’elle utilisait pour préparer le 200m, sa distance de prédilection (séries vendredi, finale samedi). En forme et avec de (...) - suite
  • Natation : La deuxième journée des NiçoisesNatation : La deuxième journée des Niçoises Deuxième journée de compétition à Berlin et fortunes diverses pour les Niçoises. Le 100m nage libre a souri à Charlotte Bonnet qui se qualifie pour la finale ce mercredi soir mais Anna Santamans s’est (...) - suite
  • Natation : Un bel avenir pour les NiçoisesNatation : Un bel avenir pour les Niçoises Elles ont toutes moins de 22 ans et prennent de l’expérience à chaque plongeon lors des compétitions nationales ou internationales. Les jeunes nageuses de l’Olympique Nice Natation progressent de jour (...) - suite

Publicité

EN UNE

Voir les dernières actualités