Voeux 2018 : Le CDOS et le Département, des partenaires au-delà du sport

Le sport c'est l'amitié, on a l'habitude de dire. Rien de plus vrai , à voir les embrassades, tapes et accolades entre les présents à la soirée des voeux du Comité Départemental Olympique . Tous affichaient un réel plaisir à être là, à se donner des nouvelles , à échanger ... Il est vrai que 2017 a été une année faste pour le mouvement sportif français : l'assignation des Jeux Olympiques 2024, cent ans après les précédents , a été une immense fierté , comme une aubaine pour " faire passer la France d'une nation de sportifs à une nation sportive"- ce sont les mots de Denis Masseglia, président du CNOSF. En chiffre, c'est l'objectif d'une grande campagne qui sera lancée, cela signifie arriver à 24 millions de licenciés ! Sur un plan plus local, c'est aussi la fusion entre les deux Comités régionaux, Provence-Alpes et Côte d'Azur, qui se réuniront en un seul. Ivan Coste-Manière , le président de ce dernier, en sera un des pilotes.

Côté départemental°, le président Philippe Manassero a revendiqué d’être à la tête d’un des comités les plus actifs et performants de l’hexagone.

En plus d’accompagner les manifestations sportives départementales, le comité organise , depuis 2002, la Caravane du Sport qui touche désormais 30 communes et - en 2017- a délivré près de 7000 passeports de participation aux enfants âgés de 4 à 14 ans qui ont participé à la découverte et initiation de nombreuses disciplines sportives.

A cette manifestation-phare, se sont ajoutés au cours des années, Sentez-vous sport, dont la 8e édition a rassemblé plus de 3500 participants, les Journées olympiques en soutien de la candidature Paris 2025 qui ont réuni près de 2000 écoliers et collégiens et , le dernier née, " le sport dans le pré" dont les destinataires sont les communes de moins de 500 habitants et dont a bénéficié , en cette première édition, le village de Ascros, le moins habité du département.

Mais fidèle au dicton " qui s’arrête est tombe" , le président Manassero et son équipe ont lancé un nouveau défi : le Team Espoirs 06 , qui proposera aux jeunes sportifs de 17 à 23 d’être accompagné dans un projet innovant, unique en France, avec en ligne de mire les JO de Tokio en 2020, de Pekin en 2022 et de Paris en 2024.

Philippe Manassero se veut discret sur les modalités et donne rendez-vous à une échéance prochaine.

Seul bémol de la soirée, la question budgétaire. La loi des finances 2018 a réduit l’enveloppe alloué au sport de 7%, ce qui devrait avoir comme conséquence de réduire la part territoriale du CNDS ( Conseil National du Développement sportif) de 30 à 50%. Traduit en chiffres réelles , ce seraient 33000 euros qui manqueraient au CDOS pour faire face à ses engagements et programmes.

Mais ...le président du Conseil départemental s’appelle Charles-Ange Ginésy et , peut-être ce n’est pas un hasard : lors de son allocution amicale , il a lâché la petite phrase qui dans sa bouche vaut plus d’une promesse : "le Conseil départemental assurera le budget nécessaire"*.

Et de livrer sa pleine adhésion au sport et à ses valeurs : " Moteur de la vie d’un territoire , vecteur d’apprentissage des règles et de valeurs, outil de cohésion sociale et intergénérationnelle, le sport mérite que lui soit consacré une politique ambitieuse, attentives aux hommes, comme aux infrastructures, ouverte à la pratique de plus grand nombre comme à la promotion de l’excellence".

C’est dit, bien dit et ne demande rien de plus, sauf pour les dirigeants et athlètes d’être à la hauteur de ces beaux propos.

° le CDOS 06 en chiffres : 68 comités départementaux affiliés, 2366 clubs, 240062 licenciés

*aujourd’hui sa contribution est de 110000 euros

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message