Volley : Le Nice Volley-Ball confirme en surclassant Ajaccio

Une semaine après leur premier succès de la saison à Sète, les Niçois ont confirmés à domicile en battant Ajaccio 3 sets à 1. Les hommes de Mladen Kasic remontent à la 7e place.

Une belle confirmation de la part des azuréens. Après le beau succès à Sète le weekend dernier, la salle Palmeira accueillait (enfin) le capitaine Zeljko Coric et ses coéquipiers. Lors des 3 premières journées du championnat, les jaunes et bleus se sont déplacés trois fois avec un bilan négatif : deux lourdes défaites à Montpellier et Rennes (3 sets 0) et un succès à Sète. C’est donc 4 journées après le début de la Ligue A de volleyball que les niçois retrouvent leur terrain.

Une belle défense

Comme lors de toutes les rencontres jouées cette année, le premier set est accroché entre les corses et les azuréens. C’est au bout du set que les locaux arrachent la première manche 28-26. On les pensait lancer mais au contraire, les locaux se font surprendre par leurs adversaires qui trouvent la solution en attaque. Les Ajacciens sont solides lors des points importants du set et égalisent à un set partout (23-25). Lors des deux prochains sets, le match est à sens unique. Les niçois imposent le rythme et empochent les deux dernières manches 25-19 et 25-21.

Deux sets pour se mettre en route et après on lâche les chevaux. La victoire ne s’est pas construite en attaque mais en défense. Pour preuve ce sont les visiteurs qui ont été plus efficace en phase offensive : 59 points récoltés grâce à l’attaque contre 56 pour les niçois. Cependant, le point positif de la soirée est la défense. 14 contres à 3 en faveurs des pensionnaires de la salle Palmeira. A noter la belle performance du pointu hollandais, Robin Overbeeke auteur de 21 points. Meilleur marqueur de la soirée.

Une victoire qui ramène les niçois à la 7e place au soir de la 5e journée. La semaine prochaine, les hommes de Mladen Kasic se déplacent chez le 9e, Tourcoing. L’occasion de monter un peu plus dans le classement.

Pierre Ferrand

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message