28e Festival du Cinéma Italien à l’Espace Magnan

Un mois avant le commencement, voici ce qui vous attend cette année au Festival du Cinéma Italien à l’Espace Magnan qui se tiendra du 11 au 23 mars 2013. Au programme, des films, une compétition, des rencontres professionnelles, du théâtre et beaucoup d’autres choses.

Nous l’avions déjà annoncé, cette année, les Journées du Cinéma Italien ont une véritable nouveauté puisque le prix Garibaldi (qui récompense le meilleur film du festival après délibération d’un jury de professionnels) sera accompagné d’une dotation financière afin d’aider les réalisateurs indépendants à poursuivre leurs travaux.

Le site de l’Espace Magnan a donc mis en ligne les films sélectionnés (voir lien en bas de l’article). La plupart de ses films sont inédits, et certains n’ont même jamais été diffusés en Italie. Ce festival, c’est aussi l’occasion d’aller à la rencontre, de côtoyer de prés acteurs et réalisateurs de certains de ces long-métrages. Pour sa 28e édition, le Festival place ses « journées » sous le signe de l’humain qui « avec des œuvres intimistes qui déclinent, au fil des films, les multiples rapports de l’individu aux autres et au monde ».

Les membres du jury :

Mais qui est donc ce jury de professionnel ? Ils sont trois, Enrica Capra, Gerars Camy et Jean-Laurent Csinidis.

-  Enrica Capra est une productrice italienne. Elle a produit de nombreux documentaires à succès, sélectionnés dans plusieurs festivals. Elle est également diplômée en Littérature et Histoire avec une expérience en tant qu’assistante-metteur en scène pour le théâtre, elle a ensuite travaillé dans la publicité pendant 10 ans. Enrica a aussi participé à la création et au développement de la société de production italienne Harold Emme Produzioni. Elle s’associe ensuite avec d’autres partenaires pour fonder Graffiti doc.

-  Gerard Camy est professeur et historien du cinéma, responsable du BTS audiovisuel du lycée Carnot de Cannes. Il est un membre du syndicat français de la critique de cinéma, et a écrit pour Télérama, Cinémaction, Jeune Cinéma, Le Patriote Côte d’Azur... Il est aussi l’auteur d’un livre sur Sam Peckinpah, ainsi que de Western, que reste-t-il de nos amours ?

-  Enfin, Jean-Laurent Csinidis, le plus jeune des trois, est le gérant de la société Films de Force Majeure. Il est aussi président de l’association Catalogue du Sensible dédié aux arts virtuels. Également traducteur littéraire, réalisateur, et chargé de cours à l’Université de Provence.

Les soirées à ne pas manquer :

Il y a bien sûr pour commencer, la soirée d’ouverture qui aura lieu le lundi 11 mars à 21h. Ce sera l’occasion de présenter les grandes lignes du Festival et d’assister à la projection du film La Pecora Nera de Ascanio Senestini.

Le samedi 16 mars à 15h, se tiendra une rencontre autour du film Vacum, de Girorgio Cugno. Le film traite de la dépression post-partum et ses conséquences. Pour cette soirée, le Festival a convié le Docteur Marcelline Renaud-Yang, pédopsychiatre spécialisé dans les troubles relationnels mères - enfants, conséquents à une dépression post-partum.

Lundi 18 mars à 21h, une rencontre aura lieu autour du film I giorni della vendemmia de Marco Righi avec en invité l’acteur principal Marco D’Agostin.

Le 22 mars à 17h, se sera le tour de Sette opere di misericordia, des frères De Serio d’être mis à l’honneur. La diffusion se fera en présence des frères en question qui présenteront leur long métrage.
Enfin, la soirée de clôture aura lieu le dimanche 23 mars. C’est pendant cette soirée que le prix Garibaldi sera remis par les membres du jury suivit de la projection de se même film.

Trois rencontres professionnelles ouvertes au public se tiendront les 15, 21 et 22 mars sous la forme de tables rondes (débat). Plusieurs sujets y seront abordés comme la formation à la langue italienne, la production indépendante en Europe et les métiers du doublage.

Consultez le programme complet sur le site consacré au Festival du Cinéma Italien.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message