La ville commémore le 53e anniversaire de la caravelle Nice-Ajaccio

Nice a rendu hommage aux 95 victimes du crash aérien de la caravelle Nice-Ajaccio.

Le 11 septembre 1968, 3 minutes avant l’atterrissage, une caravelle en provenance d’Ajaccio à destination de Nice s’est précipitée au large du Cap d’Antibes.

Le crash a fait 95 morts dont 13 enfants et 6 membres d’équipage. Toutes les personnes de l’avion sont décédées ce jour-là. Alors chaque année Nice rend hommage aux disparus.

Cette année lors de la commutation de la caravelle Nice-Ajaccio l’amertume est plus que jamais au rendez-vous. Plus d’un demi-siècle après le drame les familles des victimes réclament l’ouverture d’une nouvelle enquête.

La cérémonie a été l’occasion pour les proches de pointer du doigt l’Etat, qu’ils estiment coupable de ne pas reconnaître l’erreur commise. Le récit selon lequel un incendie s’est déclenché à l’arrière de l’avion, les laisse dubitatifs. Pour eux, il s’agit d’un tir militaire accidentel.

Chaque année, les familles désespèrent de ne pas voir la situation évoluer, et expriment leur nécessitent d’obtenir des réponses.

Mathieu Paoli,
le président de l’association des victimes, a affirmé une fois de plus sa lassitude et son désir de voir lever le « secret-défense ». Aujourd’hui à 10 h 30, une messe sera célébrée en l’honneur à l’Église Sainte-Hélène.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire