Bannir les œufs de batterie des supermarchés ...c’est possible !

Action à Nice ce jeudi 27 janvier ! L'association L214 lance une campagne auprès des chaînes de supermarchés françaises. L'objectif : inciter les GMS à retirer les oeufs issus d'élevages en batterie de leurs rayons, comme l’ont déjà fait plusieurs de leurs homologues européennes.

De 11h à 14h, une collecte de signatures de cartes postales aura lieu place Masséna puis, à 15 heures, les militants de L214 se rendront au Casino, 2 rue Deudon, afin de rencontrer la direction du magasin pour lui remettre les cartes et lui exposer les enjeux de cette campagne.

Tournée poules pondeuses

Cette étape à Nice s’inscrit dans une tournée qui va parcourir la France en 2011. La première phase de cette tournée se déroule dans le sud de la France du 24 janvier au 4 février*.

En Allemagne, Autriche, Grande-Bretagne, Belgique et aux Pays-Bas, la plupart des enseignes ont déjà retiré de leurs rayons les œufs de poules élevées en cages. C’est le cas aussi de Coop, la première enseigne de distribution italienne. A la veille de l’échéance 2012, il est grand temps que les distributeurs français s’engagent à leur tour dans cette voie.

Distributeurs bannissant les œufs de batterie

L’échéance européenne 2012

Une directive européenne sur la protection des poules pondeuses entrera en vigueur le 1er janvier 2012. Pour se mettre aux normes, les exploitants d’élevages en batterie ont le choix entre investir dans de nouvelles cages, et pérenniser ainsi la pire forme d’élevage intensif, ou se tourner vers des formes d’élevage alternatives. C’est maintenant qu’il importe de peser sur leur décision.

Comment produit-on les œufs en France ?

Elevage en cages. 80% des poules sont maintenues en cages de batterie. Une vie entière prisonnières d’un bâtiment sans fenêtres, dans une cage au sol grillagé. Impossible de se déplacer sans déranger les autres, de gratter le sol, de prendre un bain de poussière, d’échapper à la promiscuité, au bruit et à la puanteur. Des élevages gigantesques où des poules peuvent mourir et se décomposer au milieu de leurs congénères.

Elevage « au sol » . 3% des poules vivent dans d’immenses hangars, sans cages, mais en claustration totale dans un environnement surpeuplé.

Elevage « plein air » et élevage « bio ». 17% des poules vivent par centaines dans de grands bâtiments avec accès à l’extérieur.

Suite à une première campagne de L214, la chaîne hôtelière Novotel a annoncé au printemps 2010 qu’elle renonçait aux œufs de batterie pour son offre de petits déjeuners. L214 se tourne désormais vers les grandes surfaces à travers un tour de France.

* Lyon le 24 janvier, Grenoble le 25, Avignon le 26, Nice le 27, Marseille le 28, Montpellier le 31, Toulouse le 1er février, Bordeaux le 2, Limoges le 3 et Clermont-Ferrand le 4.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message