Coronavirus : 21 231 nouveaux cas et 199 morts en 24h

D'après l'AFP, plus de 800 000 décès du Covid-19 ont été enregistrés en Europe depuis l'apparition de l'épidémie mondiale. Alors qu'une troisième vague épidémique menace la France, les esprits sont tournés vers la vaccination, seul outil capable de lutter contre le virus. Voici le point Covid...

Ce samedi, les autorités sanitaires ont dénombré 21 231 nouveaux cas de contaminations liés au Covid-19 ainsi que 199 décès dans les hôpitaux. Le bilan s’alourdit à 3 448 617 cas confirmés et 81 647 morts dans tout le pays, dont 57 648 à l’hôpital.

Selon l’agence Santé Publique France, 2 146 210 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin en France jusqu’à aujourd’hui. 167 369 nouvelles personnes ont été vaccinées ces dernières 24h. Le taux de positivité des tests reste stable : 6,1 %.

Durant cette semaine, 10 037 hospitalisations conventionnelles ont été enregistrées par les autorités sanitaires, dont 1 795 admis en réanimation. Pour une personne qui a déjà été contaminée par le coronavirus, il est recommandé de recevoir une seule dose de vaccin.

Ce vendredi, le ministre de la Santé, Olivier Véran, était en visite en Moselle, pour faire l’état des lieux avec les élus et les médecins présents sur place. "100 nouveaux cas par jour" sont dénombrés affirme le ministre. Olivier Véran a annoncé un renforcement de la politique de vaccination et de tests Covid en Moselle pour faire face à cette situation épidémique grandissante. Par ailleurs, les élus locaux réclamaient des mesures renforcées et restrictives qui permettrait de freiner la propagation du virus dans les départements. Récemment, le maire de la ville de Metz demandait un confinement départemental.

Pour le préfet de Moselle, Laurent Touvet, "il n’y aura pas de nouvelles mesures à ce stade. Les mesures actuelles suffisent". Il est donc hors de question de fermer des établissements scolaires. "Il n’y aura pas de fermeture généralisée. Ce serait excessif eu égard au nombre de cas". En revanche, à partir de lundi prochain, si un élève est testé positif, non seulement ce dernier sera isolé pendant dix jours au lieu de sept (nouvelle règle applqiuée), mais la classe sera contrainte de fermer.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire