Coronavirus : la France franchit la barre des trois millions de vaccinés

La vingtaine de départements en France font toujours l'objet d'une surveillance renforcée à cause du taux d'incidence liée au Covid-19 élevé. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a récemment annoncé que les personnes de plus de 65 ans auront la possibilité de recevoir une dose du vaccin AstraZeneca. Voici le point Covid...

Bonne nouvelle dans la campagne de vaccination, la France vient de franchir la barre des trois millions de personnes vaccinées.

En France

Sur les dernières 24 heures, les autorités sanitaires ont enregistré 22 857 nouveaux cas et 301 décès. Le bilan s’alourdit désormais à 3 783 528 cas confirmés et 87 246 morts (dont 62 273 à l’hôpital) depuis le début de la crise sanitaire en France.

Le taux de positivité des tests est de 7,3%. Avec les nouveaux vaccinés, à ce jour, la France compte 3 036 605 personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin. 83,3% des résidents ont reçu un dose également.

Dans les hôpitaux, on y dénombre 9 401 nouvelles hospitalisations et 1 965 admissions en réanimation sur les sept derniers jours.

En région PACA

Dans la région PACA, 1 557 personnes sont hospitalisées (-6), 468 personnes sont en réanimation (-12) et 5 781 personnes sont décédées du Covid-19 dans les hôpitaux (+41).

A la date du 27 février, 236 407 personnes ont reçu au moins une première dose de vaccin, soit 341 de plus, et 126 037 personnes ont reçu les deux doses.

Du côté des Alpes-Maritimes, on y dénombre 371 hospitalisations conventionnelles (+17), 114 réanimations (-5), 204 patients en soins de suite et de réadaptation (-6) et 1 076 décès à l’hôpital au total (+12).

Du 15 au 21 février, le taux de positivité des tests était à 7,6% (contre 7,7% la veille). La semaine passée, ce taux a augmenté. Il affichait 8,1%. Partout dans les départements de la région PACA, le taux de positivité a évolué, à l’exception de celui des Alpes-Maritimes, où il reste à 10,1%.

Le taux d’incidence dans la région est de 360 (contre 369 la veille). Entre le 15 et 28 février, le taux dans les Alpes-Maritimes est passé de 603 à 561 pour 100 000 habitants.

Suite à la décision du préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez, de mettre en place un confinement partiel le week-end dans tout le département pour lutter contre la pandémie de coronavirus, 241 personnes ont affiché leur désaccord devant la justice et réclament la suspension de l’arrêté du préfet concernant le couvre-feu local sur les 63 communes située entre Menton et Théoule-sur-Mer. Le tribunal administratif de la ville de Nice rendra son jugement ce mercredi.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire