Déconfinement : Repartir de l’avant

Aujourd'hui c'est le premier jour du déconfinement ou mieux, de la fin du confinement puisque beaucoup de nos libertés individuelles et sociales nous seront encore limitée ou interdites. Après cette période inhabituelle et au moment où commence la phase 2 , une refléxion s'impose..

Avec Covid 19, nous avons vécu un choc exogène et soudain, quelque chose d’invisible et d’inconnu.

Non seulement cela, alors que le lockdown se poursuivait, la question troublante se posait de savoir s’il valait mieux mourir de virus ou d’indigence, compte tenu de l’effet dévastateur sur l’économie.

Au moment de l’assouplissement du lockdown , nous avons l’occasion de réfléchir à ce qui le virus laissera derrière lui , au-delà d’une sombre tragédie qui a provoqué des dizaines de milliers de deuil..

Déjà maintenant, nous pouvons tirer nos trois leçons utiles : l’interconnexion des problèmes dans la société mondiale, le rôle de la coopération aux niveaux local, national et international ; la centralité de l’architecture numérique de l’économie moderne.

Il a été révélé comment la solution des phases 2 et 3 impliquera l’agrégation des compétences économiques-financières et psychologiques-sociales aux compétences médico-sanitaires de la phase 1.

De plus, la société mondiale est une société complexe et les questions complexes ne sont pas résolues avec la verticalité des disciplines individuelles mais avec l’horizontalité interdiscilplinaire de leur entrelacement.

Le défi est exigeant, mais si nous ne le relevons pas maintenant, alors quand ?

Partager

Laisser un commentaire