Au quatrième trimestre 2020, le taux de chômage se replie à nouveau, à 8,0 % (INSEE)

L'INSEE vient de publier les chiffres concernant le taux de chômage des français les trois derniers mois de l'année 2020. Bonne nouvelle, la crise sanitaire n'a pas grandement impacté ces chiffres puisque le taux reste très similaire à la fin d'année 2019.

Au quatrième trimestre 2020, le nombre de chômeurs au sens du BIT atteint 2,4 millions de personnes en France (hors Mayotte), en baisse de 340 000 personnes. Sur le trimestre, le taux de chômage au sens du BIT recule de 1,1 point, à 8,0 % de la population active, après un rebond de 2,0 points le trimestre précédent. Il est quasi stable (‒0,1 point) par rapport à son niveau d’avant-crise sanitaire au quatrième trimestre 2019.

La baisse du chômage sur le trimestre provient d’abord de la hausse du taux d’emploi, lequel a continué de se redresser en moyenne sur le trimestre. Mais, comme au deuxième trimestre, la baisse du chômage est aussi pour partie « en trompe-l’œil » : en raison du deuxième confinement, entre le 30 octobre et le 15 décembre, un nombre important de personnes ont basculé vers l’inactivité (halo autour du chômage ou inactivité hors halo), faute notamment de pouvoir réaliser des recherches actives d’emploi dans les conditions habituelles.

Par ailleurs, la hausse de l’emploi est à relativiser par le repli des heures travaillées par emploi.

Au sens du BIT, en France, 1,8M de personnes souhaitent un emploi en France mais ne sont pas considérées comme au chômage pour ne pas avoir effectué de démarches actives pour trouver du travail dans le mois écoulé.

Partager

Laisser un commentaire