Bilan du premier conseil pour le climat de la ville de Nice

La Métropole Nice Côte d’Azur a réuni jeudi 4 février, le premier conseil de la métropole pour le climat avec l’intention d’adopter des politiques et des actions intégrées d’adaptation et d’atténuation des changements climatiques qui permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici 2030, et augmenter l’équilibre social, environnemental et économique du territoire. Au cours du conseil, plusieurs mesures ont été annoncées.

Un plan pour intervenir sur la vitesse limitée à 30 km/h dans une grande partie du centre de Nice
Il n’y a plus de doute, la qualité de l’air dans la ville doit devenir une priorité, sinon la population continuera à respirer de l’air pollué. Une vaste zone limitée à 30 km/h sera mise en place dans le centre de Nice, du boulevard Grosso au boulevard Carabacel. Les vélos et les piétons y seront prioritaires, et les feux rouges seront supprimés pour fluidifier la circulation.
"Pour éviter l’arrêt et le démarrage des voitures qu’ils provoqueraient des émissions de CO2 - explique le président de la métropole, Christian Estrosi - le meilleur système est de permettre une circulation constante et lente pour éviter de s’arrêter à chaque intersection. Seuls les feux au croisement du tramway seront maintenus, pour des raisons de sécurité. Les aménagements seront faits progressivement, par phase, d’ici 2025”.

L’accès à la Promenade des Anglais doit être strictement interdit aux poids-lourds
La circulation sur la Promenade des Anglais devrait être interdite à partir du 1er juin 2021 aux poids-lourds de plus de 3,5 tonnes. “C’est un projet d’arrêté qui sera proposé au préfet des Alpes-Maritimes pour interdire le passage des camions sur la Promenade des Anglais et sur le Quai des États-Unis”, a annoncé la métropole. Elle a réclame aussi la gratuité du contournement de Nice par l’autoroute.

Une navette maritime hybride reliera le port de Nice à Cap-d’Ail
“Pour l’été 2021 un service de navette sera activé pour relier le port de Nice au port de Cap d’Ail. Cette navette hybride sera dédiée aux actifs qui font l’aller-retour entre Nice et Monaco pour aller travailler et sera connectée à la ligne 2 du tramway. La navette sera dans un premier temps hybride puis deviendra entièrement électrique ou fonctionnera à l’hydrogène”, prévoit la métropole.

Un fonds d’aide sera alloué pour permettre de circuler à vélo électrique ou en voiture électrique
“Pour améliorer les déplacements domicile-travail et les rendre plus durables, un service de location de vélos électriques longue durée sera lancé "à destination des actifs de la métropole" d’ici 2022. Les déplacements à vélo électrique représentent une solution environnementale durable pour réduire la pollution. Un fonds d’aide sera créé pour l’acquisition d’un véhicule électrique tant pour les citoyens que pour les entreprises”, promet la métropole.

Mais ce n’est pas tout ! Sont attendus aussi un programme de rénovation énergétique des bâtiments publics et le développement de l’hydrogène.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire