Chômage : l’addition va être salée

En l’espace de trois mois, c’est plus de 1 065 200 de nouvelles inscriptions à Pôle Emploi. La conséquence directe du confinement et du coup de frein brutal de l’activité économique.

Le chômage a enregistré une hausse spectaculaire au mois d’avril : + 22,6%, soit 843 000 demandeurs d’emploi supplémentaires.

La France compte désormais 4 575 0000 chômeurs de catégorie A, sans aucune activité. Ces derniers, pour la plupart, avaient encore des contrats courts, à durée indéterminée en période d’essai les mois précédents.

A net de ces passages entre catégories (A-B-C), le solde négatif est de 209.300 unités, -3,6%.

Sans surprise, le commerce, l’hôtellerie et la construction sont les secteurs les plus touchés ... et les jeunes de moins de 25 ans !

Partager

Laisser un commentaire