Conseils pour le demarrage de votre entreprise

Vous voulez être un entrepreneur avec votre cœur et votre âme ? Vous voulez créer votre propre entreprise ? Bravo ! Vous prenez la décision la plus audacieuse de votre vie professionnelle... mais aussi la plus risquée. Car si les start-ups ont un énorme potentiel de croissance, le nombre de faillites d'entreprises dans ce segment est plus élevé que pour les entreprises traditionnelles.

Aussi brillante que soit une idée, elle n’est pas une garantie de succès commercial.
Vous trouverez ci-dessous quelques conseils qui ne vous mèneront pas nécessairement à la réussite, mais qui vous permettront d’éviter les erreurs les plus courantes.

Ne pas perdre de temps

Le temps, c’est de l’argent. Ne perdez pas votre temps, donnez-lui la priorité. N’assistez pas aux conférences ou ne prévoyez pas de réunions si vous savez à l’avance qu’elles ne profiteront pas directement à votre entreprise. N’oubliez pas que vos réserves ne dureront pas éternellement.

Envisager le pire et espérer le meilleur

Des réserves ? Vous en aurez besoin pour passer les deux ou trois premières années suivant le lancement de votre entreprise. Si vos finances ne sont pas encore suffisantes pour cela, il est préférable de mettre votre projet de création d’entreprise en attente et de conserver votre emploi actuel jusqu’à ce que vous ayez constitué une réserve solide en envoyant de l’argent en France, au cas où. Après tout, l’argent ne va pas non plus jaillir du jour au lendemain dans votre start-up. Se constituer une clientèle prend du temps et d’ailleurs, tous les clients ne paient pas toujours à temps.

Gérer vos liquidités

Les problèmes de liquidité peuvent conduire à la faillite de votre entreprise même si vous êtes rentable et présentez une bonne croissance. Pour éviter la défaillance de votre entreprise, planifiez le plus précisément possible vos besoins en fonds de roulement prévus, y compris une marge financière. Par exemple, un client peut être en défaut de paiement ou même complètement défaillant, et vous pouvez vous-même être confronté à un besoin de liquidités tout à fait inattendu.

Fixer des objectifs concrets et quantifiables

Fixez vos objectifs de manière aussi concrète que possible. Combien de clients pensez-vous avoir au cours de votre première année d’activité ? Quelles seront vos recettes ? Quelle part de marché visez-vous ? Combien un nouveau client coûtera-t-il à votre entreprise ?

Les estimations exprimées en chiffres ne sont pas suffisantes si vous ne définissez pas également votre système de vente. Comment allez-vous atteindre vos différents objectifs ? Comment allez-vous approcher vos clients potentiels ? Quelle méthode allez-vous utiliser ?

Rechercher des partenaires

Faire fonctionner une start-up prend du temps. Si vous ne voulez pas vous épuiser, travaillez avec d’autres personnes. Recherchez des cofondateurs ou, si vous voulez prendre la barre seul, cherchez des startups partenaires qui offrent des services complémentaires aux vôtres.

Accepter les revers

Votre idée était prometteuse et pourtant le succès ne se matérialise pas. Il n’y a rien de mal à cela : les revers font partie de la carrière de tout entrepreneur.

L’important, c’est de se remettre sur pied. Réagissez rapidement, et n’ayez pas peur de tout recommencer et différemment. Ne restez pas bloqué sur l’idée de démarrage juste parce qu’elle semble si tentante. Utilisez ce qui fonctionne, ou osez repartir radicalement à zéro.

Etre honnête avec vos investisseurs

Si vous êtes à la recherche de capitaux ou que vous avez du mal à maintenir votre entreprise à flot, vous pouvez être tenté de passer sous silence votre croissance ou vos bénéfices. Si votre jeune entreprise est en difficulté, tôt ou tard, elle sera de toute façon mise au jour. Les mensonges ne servent qu’à retarder l’insolvabilité et vous empêchent également de développer un nouveau projet viable. Trouvez ici comment envoyer de l’argent en France pour créer votre entreprise.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire