Crise économique : ce sera du lourd !

Le coronavirus a déjà provoqué un krach sanitaire , maintenant il va aussi attaquer durablement notre économie. Si à l'échelle mondiale, la croissance sera négative et la France ne sera pas épargnée : le premier trimestre enregistre une chute du PIB de -5,3. Petite consolation, l'INSEE dans sa précédente prévision avait prévu -5,8. Mais la situation devrait s'aggraver considérablement au deuxième trimestre, avec un mois et demi de confinement et un début de déconfinement progressif depuis le 11 mai. L'Insee a déjà prévenu qu'elle tablait sur un plongeon de l'économie d'environ 20% au deuxième trimestre. Et la récession dépassera largement cette année les 8% de recul du PIB envisagés par le gouvernement pour l'instant. Ce dernier devrait d'ailleurs dévoiler sa nouvelle prévision lors d'un troisième budget rectificatif, qui sera présenté le 10 juin en conseil des ministres. Tous les indicateurs ( consommation des ménages :-5,6, investissement des entreprises : -10,5 ) sont au rouge. Seul la balance commerciale ( normalement déficitaire) est stable : l'évaluation des exportations (-6,1%) et des importations ( -5,7). Le solde a eu un impact nul. La question qui est dans l'air est maintenant la suivante : combien de temps va durer la crise économique ?

Partager

Laisser un commentaire