Economie : La sortie de crise se dessine en Europe

Au fil des mois, la Commission européenne se fait moins pessimiste. Ses dernières prévisions économiques esquissent la sortie de crise. Le PIB de la zone euro devrait renouer, fin 2021, avec son niveau d’avant la pandémie. Après avoir chuté de 6,6 % en 2020, et s’être encore contracté au premier trimestre le produit intérieur brut devrait rebondir de 4,3 % cette année.

Après avoir chuté de 6,6 % en 2020, et s’être encore contracté au premier trimestre, le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro devrait rebondir pour augmenter de 4,3 % (4,2 % au sein de l’Union européenne) cette année, puis croître de 4,4 % (dans les deux cas) en 2022.

En février, la dernière fois que les experts de la Commission se sont livrés à l’exercice difficile de la prévision, ils misaient sur une croissance inférieure d’environ un demi-point, que ce soit pour 2021 ou 2022.

Plusieurs moteurs devraient dès lors l’alimenter. La consommation intérieure d’abord, dopée notamment par une épargne forcée énorme. Mais aussi, une demande extérieure en hausse en provenance du reste du monde. Et tout particulièrement des Etats-Unis : le plan de relance de Joe Biden devrait ainsi apporter 0,3 point de croissance à l’Europe en 2021 et 0,2 en 2022.

Au total, d’ici à la fin 2022, le plan de relance européen, dont les économistes de Bruxelles n’avaient pas tenu compte dans leurs précédentes prévisions, permettra d’injecter 140 milliards d’euros dans les économies européennes et représente, pour les Vingt-Sept, 1,2 point de croissance supplémentaire.

source : EUC

Partager

Laisser un commentaire