Est-il plus écologique de garder votre vieille voiture en bon état et en installant un rétrofit ou de la remplacer par une neuve propre ?

Avant de changer de voiture, vous devrez évaluer de nombreux aspects, surtout si le choix est fait dans une perspective écologique. La pollution de nos villes et surtout de celle de Nice atteint des niveaux inquiétants. Pour améliorer la qualité de l’air, les états ont obligé les constructeurs automobiles à développer des voitures plus écologiques. Ainsi aujourd’hui dans nos concessions, on retrouve un choix de voitures hybrides ou électriques, plus en phase avec le besoin de transition écologique actuel. C’est une bonne initiative, en particulier pour ceux qui décident d’acheter une voiture hybride ou électrique.

Voiture hybride ou électrique, laquelle choisir ?

L’achat d’une voiture électrique ou hybride pour remplacer une vieille voiture polluante peut être un excellent investissement. Choisir une voiture zéro émission de CO2 pour votre mobilité a un effet positif sur la réduction des particules polluantes dues au trafic urbain. C’est également une bonne chose pour votre portefeuille : moins voir plus du tout de passages à la station service, moins d’entretien, les voitures hybrides et surtout les électriques sont très économiques à l’usage. Plus chères à l’achat, elles bénéficient néanmoins de gros bonus écologiques dispensés par l’État ou les collectivités. Nice fait également des efforts en proposant une aide à la mobilité propre. L’électrique a un avenir radieux, sauf pour ceux qui veulent faire de longs trajets sans contrainte.

Hybride ou électrique, quelles sont les différences ?

Les voitures hybrides sont équipées de deux groupes motopropulseurs distincts, un moteur thermique (essence ou diesel) et un moteur électrique. La particularité de la voiture hybride réside dans le fait que les deux moteurs fonctionnent en synergie, réduisant les émissions et la consommation de carburant. La voiture hybride n’a pas toujours besoin d’être rechargée puisque sa batterie au lithium peut se régénérer tout en roulant grâce à la présence d’un générateur qui utilise l’énergie produite par le moteur thermique.

La voiture électrique, quant à elle, n’est équipée que d’un moteur alimenté par une batterie, éliminant ainsi le besoin de carburant. Cela signifie que la voiture électrique doit être connectée à une colonne ou au réseau électrique pour se recharger. Plus contraignant car historiquement moins présent, le système de recharge électrique se développe néanmoins dans les foyers et dans les entreprises et collectivités, pour le bonheur des usagers.

Rétrofit, une alternative intéressante

Une solution intéressante pour conserver votre ancienne voiture chère à votre coeur, lui redonner vie et respecter l’environnement est proposée par le rétrofit, le système de conversion des voitures thermique à l’énergie électrique. Grâce à cette technologie, ceux qui décident de transformer leur voiture en un véhicule plus durable pourront compter sur une aide financière et permettront passer sa voiture en crit air, 1, 2, ou 0 selon la solution retenue. Dans tous les cas, le système doit garantir que les caractéristiques d’origine du véhicule en termes de performances et de sécurité ne sont pas altérées, ainsi que pour résister à la corrosion et aux agents de vieillissement auxquels il est exposé. La transformation présente donc également l’avantage de réduire les déchets en redonnant vie aux véhicules destinés à la mise au rebut.

La vignette Crit’air : hantise des vieilles voitures

La France, à l’instar d’autres pays européens, a introduit la vignette environnementale pour les véhicules routiers. La vignette environnementale "Crit’Air" est simplement apposée sur le pare-brise de la voiture. Vous pouvez la commander en ligne et, une fois collée, la catégorie attribuée à votre voiture sera clairement visible. C’est une obligation dans les villes qui l’ont adoptée, sous peine d’amende en cas d’absence. Avec les lois sur les ZFE (Zones à Faibles Émissions), les jours des vieilles voitures sont comptés, les métropoles souhaitant les voir disparaître. Ainsi, l’achat d’une voiture plus récente parait presque inévitable.

À quoi sert la vignette environnementale ?

La vignette environnementale a été introduite afin de distinguer les véhicules écologiques de ceux qui "polluent davantage" l’atmosphère de la ville et contribuent à la dégradation des conditions de vie. La vignette environnementale détermine donc le niveau de pollution de l’air causé par votre véhicule, selon une classification des niveaux d’émission basée sur le certificat d’immatriculation du véhicule. Faire passer sa voiture en crit air 0 représente la solution pour surveiller toutes les voitures circulant dans notre pays.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire